Transpoco - Notre Blog

Conseils pour la gestion de flotte, gestion et économie de carburant, les meilleures techniques de conduite et de sécurité pour vos employés

Une entreprise a reçu une amende pour avoir mal évaluer les risques

Publié par Christophe Guegan12 janvier 2022 09:00:00 GMT

Company fined for failed risk assessment
Un atelier mécanique pour véhicules commerciaux a reçu une amende après que deux employés ont été gravement blessés le 27 mars 2020, lorsque du nettoyant frein a pris feu, causant un incendie. Les employés de l'entreprise utilisaient du nettoyant freins pour enlever la graisse des murs d'une fosse qui sert à l'inspection des véhicules à l'atelier. 

Peu après avoir terminer leur nettoyage, il y a eu une forte détonation et tout le mur de la fosse sur lequel le nettoyant freins avait été appliqué s'est enflammé. 

Au tribunal, on a appris qu'un des employés était parvenu à sortir de la fosse et s'est empressé d'aider son collègue dont les vêtements avaient pris feu, en le sortant de la fosse et en éteignant les flammes. 

Les deux employés ont eu des brûlures aux mains et aux jambes. L'un d'eux a été brûlé à 60 % et a dû subir une procédure médicale d'urgence pour soulager la pression causée par les gonflements. Il a fallu inciser de chaque côté de ses tibias aux deux jambes et au niveau de l'articulation de son poignet gauche. Il a ensuite subi cinq opérations de greffe de peau à la main gauche et aux deux jambes et il est resté six semaines à l'hôpital. 

Le HSE (l'autorité compétente en matière d'Inspection du travail dans les domaines de la santé et sécurité au travail au Royaume-Uni) a mené enquête sur l'accident qui est survenu dans un centre automobile de Birmingham, qui a révélé que l'entreprise n'avait pas évalué les risques pour savoir s'il était possible de les éliminer ou de les réduire. 

Elle n'a pas envisagé de remplacer les substances dangereuses par une autre substance ininflammable ni d'utiliser une autre méthode de travail. Le nettoyage à haute pression, qui présente une alternative sans danger, était déjà utilisé dans l'autre atelier de l'entreprise. 

Les employés ne connaissaient pas les risques élevés que comporte l'utilisation d'un produit inflammable dans un environnement peu ventilé ni la nécessité de porter un équipement de protection individuelle (EPI). 

Le centre automobile à plaidé coupable de violation des lois sur les substances dangereuses et les environnements explosifs. 

Après l'audition, Charlotte Cunniffe, l'inspectrice du HSE, a déclaré : “Les employeurs devraient s'assurer que les matières inflammables sont utilisées correctement et ils devraient fournir la formation nécessaire à leurs employés pour une utilisation correcte. Cet accident aurait facilement pu être évité.

 

Le véritable coût lié aux erreurs de gestion de la sécurité de la flotte pour les entreprises

Catégories: Sécurité de la flotte, Actualités, statistiques & faits, Évaluation des risques de la flotte, conformité de la flotte

Top publications

Intéressé(s) par la gestion de flotte ?