Transpoco - Notre Blog

Conseils pour la gestion de flotte, gestion et économie de carburant, les meilleures techniques de conduite et de sécurité pour vos employés

La conduite en état d'ébriété, préoccupation majeure pour les responsables des transports

Publié par Christophe Guegan29 septembre 2021 08:00:00 BST

Impaired driving huge concern for transport managers
Les flottes sont alertées de l'augmentation de la consommation de drogues et d'alcool, ce qui crée des inquiétudes quant à l'état d'ébriété sur le lieu de travail.

L'alerte vient d'une entreprise technologique de sécurité sanitaire,  Drager Safety UK, après que ses recherches ont mis en évidence que la consommation de drogues et d'alcool était une préoccupation importante parmi les responsables du transport et de la logistique.

Dans le rapport, qui évalue l'impact de la Covid-19, du Brexit et de la culture d'entreprise sur la santé et la sécurité sur le lieu de travail au Royaume-Uni, six dirigeants sur 10 (61 %) qui travaillent dans l'industrie, affirment que leur entreprise est très inquiète quant à l'ébriété sur le lieu de travail et les blessures et accidents qui pourraient résulter de la consommation d'alcool et de drogue, et que ce problème est inclus dans les politiques et les procédures de sécurité de leurs entreprises.

Un autre tiers (32 %) est relativement inquiet, mais n'a pas encore inclus ce problème dans la politique de sécurité. Ces chiffres tombent à 53 % et 21 % parmi toutes les industries qui ont participé à l'étude.

Alors que l'inquiétude concernant les médicaments sur ordonnance était au plus haut dans l'industrie du transport et de la logistique, elle est descendue à moins de la moitié (45 %) des entreprises qui étaient très inquiètes et ont mis en place des politiques spécifiques.

Cependant, cela signifie que 55 % de l'industrie ne prend pas de mesure pour freiner la consommation croissante de médicaments sur ordonnance, a déclaré Drager. 

Le programme de prise de conscience pour les gestionnaires de flotte (Fleet Operator Recognition Scheme-FORS) a récemment incité les flottes à être "très vigilantes" dans la gestion des troubles liés aux drogues et à l'alcool.

L'association de sécurité routière Brake déclare que la conduite sous influence de drogues et de médicaments sur ordonnance est un facteur présent dans un accident mortel sur 20, et la conduite sous influence de cocaïne ou d'opiacés double le risque d'accident mortel, alors que mélanger le cannabis avec l'alcool multiplie le risque par 16.

 

Le véritable coût lié aux erreurs de gestion de la sécurité de la flotte pour les entreprises

Catégories: alcool au volant, Sécurité de la flotte, Actualités, statistiques & faits, Drogue au volant

Top publications

Intéressé(s) par la gestion de flotte ?