New Module

Add content here.

Comment la télématique aide les flottes du secteur public à atteindre leurs objectifs environnementaux

redigé par Ceciline Stadelmann le 1 août 2017 09:01:00 BST

comment la télématique aide les flottes du secteur public à atteindre leurs objectifs environnementaux.jpeg

Les flottes automobiles du secteur public ont des caractéristiques qui leur sont propres, comme n’importe quelle flotte. Néanmoins, certains pensent à tort que les choses sont plus faciles pour les entreprises du secteur public que pour les entreprises privées.


Les cibles et objectifs en matière environnementale sont des sujets urgents de préoccupation. La réduction des émissions de gaz à effet de serre est devenue une priorité pour les derniers gouvernements français et l’impact de ces objectifs en matière de législation est important. Les flottes du secteur automobile public se retrouvent alors sous les projecteurs car il est attendu qu’elles montrent l’exemple et agissent en accord avec ces objectifs environnementaux.


Tenter de résoudre le problème du réchauffement climatique demande des ajustements de politique mais aussi des efforts à long-terme. Citons par exemple les nouveaux objectifs annoncés par le ministre de l'Écologie Nicolas Hulot, qui prévoient la disparition des véhicules essence et diesel d’ici 2040. D’ici là, une circulaire datant d’avril 2017 pose les objectifs environnementaux actuels à atteindre pour les flottes du secteur public. La France tente de mettre en place des règles plus strictes en faveur de l'environnement, notamment un objectif de réduction des dépenses de carburant de 15% d’ici 2020 pour la flotte du secteur public.


Dans un contexte complexe et en constante innovation, les flottes du secteur public doivent s’adapter à des contraintes toujours plus élevées. Comment la télématique peut-elle aider ce secteur gourmand en carburant à atteindre ses objectifs environnementaux ?

 

1. Cloud computing

Le cloud computing a prouvé ses effets bénéfiques en matière environnementale. Migrer ses applications informatiques d’un serveur local à des services cloud centralisés permet de réduire la consommation d’énergie informatique jusqu'à 87%. Les applications télématiques ne font pas exception, les sociétés SaaS (logiciel en tant que service) comme Transpoco fournissent leur technologie SynX depuis n’importe quel navigateur ou appareil 24h/24 7j/7.

 

2. Contrôle de la consommation de carburant

C’est seulement avec les produits les plus orientés vers les économies de carburant qu’il est possible de réduire ses coûts et son empreinte écologique. En intégrant les cartes carburant ou les systèmes de données des stations-services, les flottes automobiles du secteur public peuvent calculer de manière précise les ratios de consommation et l’empreinte carbone de leurs véhicules.


3. Fournisseur certifié

La technologie n'est pas synonyme d'absence d'écologie, bien au contraire ! Si votre fournisseur s’est soumis aux règles de conformité d’un système approuvé pour la collecte, le traitement et le recyclage des équipements électroniques et déchets électriques et qu’il respecte ces standards, c’est très certainement un bon choix.

 

 

Gestionnaire de flotte dans le secteur public ? Demandez une démo gratuite de notre logiciel SynX : découvrez comment faire des économies et réduire l'empreinte écologique de votre flotte !

En savoir plus

Catégories : Ecologie, Eco-conduite, développement durable, Environnement, Gestion de flotte, économie carburant, secteur public

Comment un logiciel de gestion de flotte peut-il aider notre planète ?

redigé par Julia Barbier le 23 mai 2017 09:00:00 BST

green-1974063_1920.pngAu jour d’aujourd’hui, être plus “vert” ne signifie pas seulement suivre la mode, désormais, ce pré-requis est fondamental si on veut garder ou accroître sa position sur le marché. Si vous êtes gestionnaire de parc automobile ou chef d’entreprise, avez-vous déjà pensé à un logiciel de gestion de flotte ?


Désormais, de nombreuses entreprises jouant un rôle actif sur le marché doivent prouver qu’elles sont en train de mettre en place des pratiques pour réduire les émissions de CO2, diminuant ainsi leur impact sur l'environnement. Ceci est d'autant plus vrai pour l'industrie des transports routiers, pour eux, être “plus vert” signifie également économiser de l'énergie, de l'argent et des ressources.

Grâce aux technologies modernes, être plus éco-friendly (et le prouver de façon concrète aux clients) est devenu très simple.

 

Un logiciel de gestion de flotte peut ainsi aider à la sauvegarde de notre planète :

 

1. En sauvant des arbres

 

Passer d'une gestion analogique à une gestion numérique peut aider à économiser des tonnes de papiers, contribuant ainsi à préserver les ressources naturelles. Un autre avantage est qu’il est plus simple et plus rapide de repérer les informations utiles lorsque les données défilent sur l'écran d'un appareil mobile. De plus, le cloud permet de sauvegarder les données en toute sécurité et sans perdre d’espace physique.

 

2. En arrêtant le gaspillage de carburant

 

Il y a deux types d'énergie, celle "renouvelable" et celle "traditionnelle". La première, littéralement, suggère qu’elle peut être recréer à l’infini, car elle est fondée sur l’exploitation des ressources présentes dans la nature en quantité illimitée (comme le soleil, le vent, l'eau).

La deuxième, en revanche, n'est pas infinie, car elle provient du raffinage de matières premières présentes dans la nature en quantité limitée et donc destinées à s'épuiser. C'est pourquoi il est important d'économiser du carburant : les logiciels de gestion de flottes vous permettent d’éviter ce type de consommations.

 

3. En économisant le combustible grâce à un conducteur averti

 

Lorsqu’on voyage, il peut arriver que l’on doive changer d’itinéraires à cause d’imprévus tels que les embouteillages, accidents, travaux routiers. Dans ces cas-ci, le détour de trop peut causer des retards importants et une augmentation des kilomètres parcourus.

Utiliser un système de données analysant ce qui se passe sur la route en temps réel signifie que les véhicules emprunteront toujours l’itinéraire le plus efficace, permettant ainsi d’éviter détours et gaspillages de carburant.

 

Respecter l’écosystème n’est plus seulement la faculté des écologistes : c’est notre devoir à tous de faire de la Terre un endroit meilleur où vivre et si possible, en économisant sur les coûts d’exploitation et en optimisant l’efficacité de flotte ! 

 

Découvrez notre solution de gestion de flotte SynX avec cette démo gratuite !

En savoir plus

Catégories : Ecologie, Eco-conduite, développement durable, Gestion de flotte, carburant

Véhicule à hydrogène : y-avez vous déjà pensé ?

redigé par Julia Barbier le 7 mars 2017 09:00:00 GMT

Véhicule à hydrogène.jpg

L’hydrogène est une technologie en pleine évolution, parfois méconnue. Mais comment est-ce que cela fonctionne ?

L’hydrogène crée de l’électricité à partir de dihydrogène. Toutefois, le dihydrogène ne se trouve pas à l’état naturel, il peut être produit à partir de plusieurs procédés utilisant la molécule d’eau par exemple. Un véhicule à hydrogène est un moyen de transport qui se sert de la transformation chimique de l’hydrogène comme énergie de propulsion, c’est donc un véhicule propre qui ne rejette aucun polluant. Parmi les véhicules à hydrogène on peut citer le fameux ballon dirigeable dont le modèle Zeppelin.

 

Le véhicule hydrogène est donc logé à la même enseigne que le véhicule électrique puisqu’il est décarboné. L’hydrogen Council, composé de 13 PDG d’entreprises industrielles et de transport, s’est ainsi rassemblé mi-janvier afin de développer des investissements privés et publics dans le secteur de l’hydrogène. Ces investissements permettraient de développer la commercialisation de l’hydrogène.

Le but principal de ce conseil est de montrer au public ce que représente ce type de motorisation. Regardez les avantages qu’un véhicule à hydrogène pourrait apporter :


  • la décarbonisation du secteur des transports
  • plus d’émission de CO2
  • une réduction de la pollution sonore
  • et finalement une réduction des gaz à effet de serre

 

L’avantage du véhicule à hydrogène est qu’il a une autonomie plus élevée et se recharge plus rapidement que le véhicule électrique. De plus, aucune infrastructure spéciale n’est nécessaire, celles destinées à l’essence font très bien l’affaire. Les véhicules à hydrogène devraient donc faire progresser le marché des flottes, des véhicules de transports, des poids lourds etc. En ce moment, des véhicules à hydrogène sont en cours de production, environ une centaine de ces véhicules décarbonés est déjà sur les routes en Europe.


Avez-vous pensé à ce type de véhicule pour votre flotte ?

Si vous êtes gestionnaire de flotte, posséder des véhicules à hydrogène pourrait être un avantage économique considérable. Bien sur c’est une dépense coûteuse, mais sur le long-terme cet investissement sera rentabilisé. En effet, vous économiserez sur les frais de carburant qui seront désormais inexistants, de plus vous pourrez bénéficier de bonus écologiques et même de la vignette Crit’Air permettant de circuler dans les zones à circulation restreinte. Si vous utilisez vos véhicules pour des petites et moyennes distances, un véhicule hydrogène pourrait apporter beaucoup à votre flotte, pensez-y !

 

Photo Credit: © Véhicule à hydrogène - http://www.lbl.gov/

 

 

Découvrez comment un logiciel de gestion de flotte peut vous aider à gérer vos véhicules à hydrogène et optimiser votre activité !

En savoir plus

Catégories : actualités, Ecologie, Eco-conduite, développement durable

Les chiffres du pétrole et son incidence sur la gestion de flotte automobile

redigé par Mylene Rieu le 6 septembre 2016 10:00:00 BST

Le pétrole, et plus particulièrement son exploitation, ses ressources et son commerce, joue un rôle primordial dans l’économie mondiale. Pourtant, on a souvent peu conscience des chiffres qui se cachent derrière cette réalité. Et entre ce que l’on croit savoir et les montagnes d’informations obscures qui nous parviennent, difficile de s’y retrouver…

C’est pourquoi nous avons aujourd’hui décidé de vous partager une infographie à ce sujet (brillamment réalisée par Ecoreuil) à la lecture de laquelle le pétrole n’aura plus aucun secret pour vous !

Par exemple, savez vous quel est le premier producteur mondial de pétrole ? Où se trouvent les plus grandes réserves de pétrole au monde ? Combien de litres un baril de pétrole contient-il ? Où l'essence est-elle la plus chère dans le monde ?

Découvrez les réponses aux questions que vous vous posez sur les chiffres du pétrole dans l’infographie qui suit : on pari que vous allez être surpris !

 

[Infographie] L

Créé par : Ecoreuil.

Pour plus d'informations sur le sujet, vous pouvez consulter l'intégralité de l'article dont est extrait cette infographie.

Comme vous avez pu le constater, les chiffres du pétrole sont conséquents, à l'image des flux financiers qu'il génère, des retentissements géopolitiques qu'il provoque et des préoccupations qu'il suscite quotidiennement et à tous niveaux. Pour une flotte de véhicules, cela se traduit par le poids des dépenses en carburant qui influent directement sur les bénéfices d'une entreprise ainsi que sur son empreinte carbone par exemple.

Au début de l’année, la France se trouvait en 23ème position du classement du prix de l’essence à la pompe en Europe (selon Sputnik). Et même si elle ne dépassait que de peu la moyenne européenne (1,27 €/l pour le Sans-plomb 95 et 1,02 €/l pour le Diesel contre 1,11 €/l et 0,97 €/l respectivement en moyenne) le budget mensuel que cela représente reste considérable.

 Gérer intelligemment votre consommation de carburant est donc primordial pour assurer le succès et la pérennité de votre flotte et ainsi de votre entreprise. Puisqu’il est impossible de contrôler le cours du pétrole, le plus judicieux est de développer une stratégie sur le long terme qui peut vous aider à réduire les coûts liés au fonctionnement de votre flotte.

Adopter un logiciel de gestion de flotte vous permet entre autres, d’avoir une visibilité complète sur les transactions de carburant de votre entreprise, de réduire vos coûts de carburant et d’assurance, et de réduire vos émissions et votre empreinte carbone… Alors ne soyez plus sur la réserve et faites le plein de solutions pour vous aider à optimiser votre consommation de carburant !

 

Optimisez votre consommation de carburant, obtenez notre démo !

En savoir plus

Catégories : actualités, Ecologie, Eco-conduite, développement durable

Flotte durable : la route électrique, c’est pour demain !

redigé par Valentine Ollivier le 7 juillet 2016 09:00:00 BST

Parler de flotte durable et éco-responsable semble assez contradictoire, considérant le fait qu’un véhicule motorisé consomme principalement de l’énergie fossile, et que l’utilisation de véhicules hybrides est encore peu répandue.

Aujourd’hui, de nouvelles possibilités ont vu le jour, grâce à l’inauguration récente de “la première route électrique au monde” en Suède, pour l’instant au stade expérimental.

Cette route électrique, une voie sur 2km près de Gävle, est le résultat d’une collaboration entre le gouvernement suédois et du secteur privé, représenté par Scania, dont les camions testent la route, et Siemens, pour la partie ingénieurie.

Cette technologie permet aux véhicules hybrides de fonctionner comme des véhicules électriques lorsqu’ils circulent sur cette route, et un fonctionnement normal le reste du temps. Tous les camions Sciana choisis pour la phase expérimentale sont hybrides et roulent au bio-carburant. A l’arrière du véhicule se trouve un pantographe qui collecte l’énergie de la route électrique et se déconnecte automatiquement une fois en dehors de cette portion de route.

Flotte_durable_la_route_electrique_cest_pour_demain.jpg

Photo Credit: © Scania 

La Suède expérimente également un autre type de route électrique avec un système de rail intégré, qui recharge le véhicule.

Les tests se poursuivront sur les deux prochaines années. La Suède a pour objectif de développer une flotte complètement durable, en éliminant la consommation d’énergies fossiles d’ici 2030.

 Développez une flotte éco-responsable

En savoir plus

Catégories : actualités, Ecologie, Eco-conduite, développement durable

Les 5 défis majeurs d’une flotte commerciale

redigé par Camille Riesbeck le 22 juin 2015 15:14:00 BST

Les directeurs de flotte sont unanimes, ils font tous face aux mêmes problèmes en matière de politique de flotte. Que ce soit la réduction des coûts liés à leur parc automobile, l’augmentation des prix en carburant, le choix d'une flotte écologique, la sécurité de ses conducteurs ou enfin l’augmentation de la productivité. Voyons, ensemble, dans le détail ces 5 défis.

 

queue 
  

1. Réduire les coûts liés à la flotte

La réduction des coûts liés à la flotte est, bien entendu, une lutte constante et interminable pour tous les directeurs. En tant que gestionnaire de flotte, on vous demande de réaliser un retour sur investissement chaque année. Pour beaucoup, un pourcentage de réduction de ces coûts est donné en début d’année et doit être atteint.

Cependant il est difficile pour chacun d’entre vous de réduire les dépenses alors que les charges augmentent. Il paraît donc logique de se tourner vers les véhicules à basse consommation, sauf que ceux-ci, sont des véhicules disposant d’un coût d’acquisition élevé.

2. Gérer l'augmentation du coût du carburant

Comme dit précédemment chaque directeur, chaque gestionnaire de flotte a pour objectif : la réduction des coûts. Un des coûts majeurs dans une flotte automobile est, logiquement, le carburant. Le problème avec le carburant, c’est qu’il est, d’une part, onéreux mais aussi difficile à budgétiser puisque le prix du baril varie d’année en année et même de mois en mois. Face à cette augmentation, les gestionnaires ont différentes possibilités :

- investir dans des véhicules basse consommation

- investir dans des logiciels de gestion de flotte

3. Assurer la sécurité de vos conducteurs

La sécurité des conducteurs est très importante pour la responsabilité de l’entreprise. En effet, la sécurité des conducteurs est primordiale c’est pour cela que beaucoup d’entreprise instaurent des formations obligatoires afin de sensibiliser et de former ses conducteurs aux dangers de la route.

De plus un accident peut engendrer de nombreuses conséquences néfastes pour l’entreprise : arrêt de travail, immobilisation du véhicule, réparation … et donc des coûts supplémentaires encore une fois.

4. Opter pour une flotte écologique

Obtenir une « flotte verte » c'est opter pour une flotte respectueuse de l'environnement et consommant peu de carburant, pour cela, il faut investir et donc disposer d’un capital et d’un budget conséquent. Ce qui apparaît compliqué pour les gestionnaires de flotte qui, disposent, d’un budget très serré pour leurs équipements.

La solution du logiciel de gestion de flotte s’avère donc pertinente puisqu’elle va permettre de réaliser des économies en carburant, de modifier la conduite du conducteur et donc d’avoir une flotte plus respectueuse de l’environnement à moindre coût.

5. Rendre votre flotte efficace

Nous l'avons compris, le coût d’une flotte automobile est important, il faut donc disposer de conducteurs productifs et efficaces. Pour cela, beaucoup d’entreprises optent pour des logiciels permettant d’optimiser leur flotte et permettant de mesurer l’efficacité de ses conducteurs. Une fois les rapports effectués par ces logiciels l’entreprise va pouvoir modifier les comportements de ses conducteurs et donc devenir plus productif.

Ceci est exactement ce que SynX, notre solution de gestion de flotte innovante, va apporter à votre entreprise. SynX va vous offrir de nouvelles opportunités pour votre entreprise grâce à une gestion de flotte réglée comme une montre suisse ! Faites du profit et développez votre entreprise dès MAINTENANT. Vous pouvez, dès maintenant nous contacter pour réserver une démo SynX en cliquant sur le bouton ci-dessous.

 

 


Démonstration gratuite  

En savoir plus

Catégories : gps, Ecologie, Géolocalisation, GPS, gestion de flotte, challenge, gestion, automobile, Ecologie, Eco-conduite, développement durable, gestionnaire, défis, Gestion de flotte, Carburant, essence, application GPS, Economie, flotte

4 pièges à éviter pour être un bon gestionnaire de flotte

redigé par Camille Riesbeck le 9 avril 2015 12:10:00 BST

Etre un bon gestionnaire de flotte n'est pas simple et beaucoup d'éléments sont à prendre en compte pour éviter les erreurs.

Le “fleet management”, ou gestionnaire de flotte, consiste à confier à une tierce personne la gestion du parc automobile composé de véhicules loués ou achetés. Cependant, la gestion d’une flotte réunie des compétences administratives comme les documents liés au véhicule, logistiques comme la disponibilité des véhicules et techniques qui se traduisent par la maintenance par exemple.

Il y a quelques temps nous vous avions donné les 5 astuces pour être un super manager; aujourd’hui, nous vous mettons en garde des erreurs à ne pas commettre quand on est gestionnaire de flotte.

 

 

thumbsup

 

 

1 – Adopter la politique de l’autruche

Parfois on préfère ignorer les problèmes et on espère que la situation s’arrangera ou que le problème se résoudra de lui-même avec le temps. Cependant, c’est bien connu, cette pratique n’a jamais fonctionné. Un problème ne disparait jamais, soit il se répéte inlassablement, soit il empire avec le temps.

Chaque problème a une solution spécifique. Une fois le problème identifié, vous pouvez agir et choisir la solution que vous trouverez la plus optimale. C’est pour cette raison qu’il faut prendre conscience immédiatement des problèmes et agir au plus vite.

Par exemple, vous vous appercevez que la vérification des pneus n’est pas faites régulièrement. Pour répondre à ce problème, vous pouvez décider de mettre en place une nouvelle politique liées a la maintenance ou à la sécurité des conducteurs (des pneus sous-gonflés augmentent le risque d’accidents).

 

2 – Résister aux changements

Ces dernières années, le rôle du manager de flotte a connu une véritable évolution et les questions auxquelles il doit réfléchir deviennent de plus en plus vastes et complexes. Les entreprises externalisent de plus en plus leurs services et le développement des technologies est devenu nécessaire pour favoriser l’adaptation.

Le gestionnaire de flotte doit donc être capable de s’adapter aux changements ainsi qu’aux évolutions (technologiques, matériels …) et voir à travers ces changements un apprentissage ainsi qu’un moyen pour faire évoluer l’entreprise.

Par exemple, nous connaissons depuis maintenant quelques années une évolution des mentalités en faveur du développement durable. C’est pour cette raison que certaines entreprises ont mis en place un système de covoiturage ou se tournent petit à petit vers la voiture électrique afin de réduire les émissions de CO2.

 

3 – Remettre à demain ce qu’on peut faire le jour même

Il est vrai que la procrastination, comme repousser les délais, peut être bénéfique à certains aspects du business. Par exemple, il est préférable quand il s’agit de choisir une politique d’assurance pour la flotte de prendre son temps.

Cependant, remettre tout à demain peut vite devenir une cause de désorganisation et de retard pouvant même affecter une décision stratégique. Il est toujours préférable de s’organiser et de prévoir des délais que ça soit pour les choses dites “désagréables” ou plus “plaisantes” à réaliser.

Par exemple, dans le cadre de la gestion de flotte, repousser les délais pour la maintenance d’un véhicule peut vite devenir dangereux pour le conducteur, les passagers mais également pour les personnes extérieurs.

 

4 – Faire de suppositions sur la flotte et les conducteurs

Les véhicules sont-ils utilisés correctement? Les conducteurs suivent-ils les règles liées à la sécurité et à la maintenance? L’information circule t’elle bien en interne? Si vous êtes gestionnaire de flotte vous ne pouvez pas vous permettre de faire des suppositions et ne devez rien prendre pour acquis. Les suppositions sont la naissance des problèmes dans une entreprise.

Par exemple, vous supposez que le contrôle technique de votre flotte a été fait. Si celui ci n’a pas été réalisé, vous prenez le risque de recevoir une amende.

Ces 4 erreurs que l’on peut penser inoffensives peuvent vite devenir un problème de taille pour la performance et la bonne continuité de l’entreprise. S'ajoutent à ces erreurs a ne pas commettre, les 4 principales préoccupations d'un gestionnaire de flotte.

De plus, un système de géolocalisation peut vous aider à éviter certaines erreurs et améliorer l'efficacité de votre entreprise dans plusieurs domaines : économiser sur le budget carburant, augmenter la sécurité de vos chauffeurs, optimiser vos itinéraires, réduire les coûts administratifs, et bien d’autres choses.

 

Optimisez votre flotte grâce à notre guide que vous pouvez télécharger gratuitement !

En savoir plus

Catégories : astuces, piège, Géolocalisation, GPS, gestion de flotte, Ecologie, Eco-conduite, développement durable, Gestion de flotte, conseils, Sécurité, entretien, budget du véhicule

Transition énergétique : les taxis et VTC mis au vert

redigé par John Harrington le 1 octobre 2014 09:19:57 BST

 

Vendredi 26 septembre, un amendement a été voté par la commission étudiant le projet de loi sur la transition énergétique. Certains professionnels des transports tels que les taxis, les VTC et les loueurs de voitures vont avoir pour obligation d’équiper leur flotte de véhicules « propres » à hauteur de 10% et ce avant la fin 2020. Philipe Plisson, à l’origine de cette initiative et membre de la commission, déclare que cela permettrait de réduire les gaz à effets de serre. Selon ses dires, « les loueurs de voitures représentent entre 40 et 50 % du marché de l'achat de véhicules neufs ». Ces professionnels revendraient ces véhicules entre deux et quatres ans après leur achat. Les taxis sont également des acteurs majeurs du marché automobile français. Cette obligation de renouvellement de véhicule s’appliquera uniquement aux sociétés de taxis et VTC comptant plus de 10 véhicules.

 

Qu’est-ce qu’un véhicule « propre » ?

Les députés ont également défini ce qu’est un véhicule propre. Pour les voitures standards ce sont des « véhicules électriques ainsi que les véhicules de toutes motorisations et de toutes sources d'énergie permettant l'atteinte de faibles niveaux d'émission de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques, fixés par référence à des seuils déterminés par décret ». Quant au plus de 3,5t, la définition est la suivante : le véhicule doit être "électrique à batterie ou à pile à combustible à hydrogène, hybrides électriques, des véhicules fonctionnant au gaz de pétrole liquéfié ou au gaz naturel, au biométhane, y compris tout mélange hydrogène gaz naturel, ou au gaz naturel liquéfié, et les véhicules fonctionnant avec des carburants à haute teneur en biocarburants et définis par voie réglementaire".

 

D’autres mesures

La commission souhaite également que les aérodromes réduisent leur pollution au sol. A terme, les députés espèrent réduire d’au moins 10% les gaz à effets de serre d’ici 2020 et de 20% pour 2025. Les aéroports concernés par cette mesure sont les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly, Toulouse-Blagnac, Nantes-Atlantique, Bordeaux-Mérignac, Lyon-Sait-Exupéry, Marseille-Provence, Nice-Côte-d'Azur et Strasbourg-Entzheim.

Enfin, la commission prévoit l’installation davantage de station de vélos afin de développer ce moyen de déplacement dans les villes.

Toutes ces mesures seront examinées à l’Assemblée à partir du 1er octobre et avec une discussion détaillée des articles entre le 6 et le 10 octobre.

 

Transpoco vous aide à réduire votre consommation de carburant :
[hs_action id="1924"]
En savoir plus

Catégories : amendemant, VTC, actualités, taxi, Philipe Plisson, Ecologie, Eco-conduite, développement durable, transition énergétique, Carburant, essence, Autres, Loi

Concept car du mondial automobile 2014

redigé par John Harrington le 29 septembre 2014 09:35:03 BST

Le Salon

Du samedi 4 au dimanche 19 octobre aura lieu le mondial de l’automobile à Paris, porte de Versailles. Pour 14€ par personne (8€ pour les 10-25ans), les visiteurs pourront se balader dans les quelque 96 000 m² d’exposition. Pour ce mondial 2014, plus de 1,2 million de visiteurs sont attendus. C’est le rendez-vous de l’année pour les professionnels et les amateurs automobiles afin d'y découvrir les nouveautés.

Les concepts Car

Afin de vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques concepts car qui seront présentés durant ce mondial.

Concept car Renault EOLAB : « Un laboratoire roulant, capable de baisser sa consommation de manière assez sensible ».

concept car

Renault a voulu tenter l'expérience de la voiture hybride après l'échec de la commercialisation de sa voiture électrique Z.E.

La marque en travaillant particulièrement sur les matériaux a réussi à faire une voiture légère, aérodynamique et sobre. En effet, son poids n'est que de 955kg (400kg de moins qu'une clio) pour une consommation de 1L/100km.

Voiture hybride, elle est composée d'un bloc électrique de 50 kilowatts et dispose de 75 chevaux sous le capot (identique à une Twingo).

Vous trouverez plus de photos en cliquant ici

Concept Peugeot Quartz : annoncé comme le remplaçant de l'actuel 3008

concept car

D'un esthétique qui casse les codes de ce qu'on pouvait voir chez la marque au lion, ce modèle hybride atteint 500 chevaux (1.6 THP 270 chevaux de la RCZ R, ainsi que deux moteurs électriques de 85 kW chacun, soit environ 230 chevaux cumulés). Sa batterie lithium-ion lui permet d'avoir 50km d'autonomie électrique.

Vous trouverez plus de photos en cliquant ici

Citroën C1 Urban Ride : un habillage « champêtre « pour la nouvelle citadine

concept car

Ce concept car est une « microcitadine baroudeuse ». Fiat propose déjà une déclinaison surélevée de sa petite Panda et attend les réactions des visiteurs du salon avant de lancer une possible commercialisation.

Vous trouverez plus de photos en cliquant ici

DS Divine Concept : un chic à la française

concept car

Les dimensions du premier modèle de la nouvelle marque à part entière DS sont de 4,21 m de long pour seulement 1,35 m de hauteur. Côté esthétique, la marque ne se refuse rien : cristaux Swarovski dans l’habitacle, broderies Lesage tapissant l'intérieur, ou même à l'or blanc appliqué sur la console centrale. A noter l’absence de lunette arrière qui offre plus d’intimité. Sous le capot de ce concept car officie le turbulent 1.6 THP 270 chevaux du RCZ R. Autant dire que cette nouvelle DS en impose!

Vous trouverez plus de photos en cliquant ici

Toyota C-HR : premier teaser avant le Mondial

concept car

Même si Toyota reste très discret sur les caractéristiques de son nouveau concept car, celui-ci laisse entrevoir le futur style que veut adopter la marque pour ses futurs modèles. Nous savons que le véhicule sera équipé d'un groupe motopropulseur hybride. Ce modèle a pour objectif de combler le vide laissé par le RAV4, modèle phare de Toyota.

Transpoco vous aide à économiser du carburant
[hs_action id="2882"]
En savoir plus

Catégories : technologies, exposition, mondial auto, actualités, salon auto 2014, Ecologie, Eco-conduite, développement durable, concept car, Autres, Paris

La SNCF se lance dans le covoiturage

redigé par John Harrington le 19 septembre 2014 09:00:06 BST

Depuis mercredi, la SNCF a lancé son nouveau site « IDVROOM » dédié au covoiturage. Il rejoint ainsi les différentes offres de la SNCF que sont « IDBUS » ou « IDTGV ». Le slogan de cette nouvelle offre « le covoiturage au quotidien » démontre la volonté de la SNCF de se lancer sur des trajets courts et réguliers comme du domicile au travail. Il se différencie ainsi des offres existantes sur le marché. Cependant, la SNCF ne renonce pas pour autant au trajet longue distance pour concurrencer directement Blablacar, leader incontesté du marché.

IDVROOM

Blablacar : un leader intimidant

Aujourd’hui leader du marché, Blablacar compte plus de 9 millions d’utilisateurs en Europe. Rien qu’en France, un million de personnes utilisent le site mensuellement. Comme aime le comparer Frédéric Mazzella, PDG du site, « cela correspond à 2 000 rames de TGV pleines ». Avec des prix inférieur à 2 ou 3 fois le prix d’un billet de train, le site connait une croissance record de 120% par an depuis 4 ans. Cette croissance attire les investisseurs. En juillet, le site a signé une levée de fonds de 100 millions de dollars, la deuxième plus grosse du secteur internet depuis Deezer en 2012. Cela va permettre au site de continuer son développement à l’international, avec pour objectif de conquérir l’Amérique.

blablacar

La SNCF a-t-elle de quoi concurrencer Blablacar?

L’arrivée de la SNCF sur ce marché n’est pas une surprise puisqu’elle avait racheté il y a un an le site « 123envoiture.com » ainsi que « Easycovoiturage.com ». Ces rachats montrent la volonté de s’installer sur le marché en essayant de croître rapidement et d’atteindre une masse critique. Guillaume Pepy, président de la SNCF déclare ainsi : « Sur ce marché, les usagers se découragent si ils ne trouvent aucune proposition correspondant à leur demande lorsqu’ils se connectent. Raison pour laquelle 123envoiture.com, l’ancêtre d’Idvroom, n’a jamais réussi à décoller ».

La SNCF veut également jouer sur les prix en annonçant des frais de gestion les moins onéreux du marché sur les courtes distances et en dernière minute.

ID VROOM

 

 

Suivez Transpo sur les réseaux sociaux

[hs_action id="2717"]

En savoir plus

Catégories : blablacar, covoiturage, SNCF, actualités, Ecologie, Eco-conduite, développement durable, IDVROOM, Carburant, essence, Autres

À propos de notre blog

Bienvenue sur notre blog !

Vous trouverez ici nos derniers articles et de nombreux conseils en matière de gestion de flotte : gestion de carburant, sécurité, entretien de vos véhicules et bien plus !

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos derniers articles et n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

Abonnez-vous pour recevoir nos derniers articles

Essai gratuit - gestion de flotte

Derniers articles

 

 

  Optimisation de votre flotte - telecharger