New Module

Add content here.

Externalisation : Vous avez choisi votre sous-traitant. Et après ?

redigé par Quentin Chetail le 2 octobre 2018 08:03:00 BST

Externalisation : Vous avez choisi votre sous-traitant. Et après ?

Peu importe le service requis, choisir le sous-traitant parfait n'est pas chose aisée. Ceux responsables de cette tâche au sein d'une flotte, doivent trouver un compromis entre les besoins de la flotte, de l'entreprise et des conducteurs, tout cela à un prix le plus bas possible. Le prix n'est pas le seul facteur à prendre en compte lors de la sélection d'un nouveau sous-traitant, il ne doit pas éclipser les autres facteurs.

Vous venez de choisir votre solution, vous avez réfléchi aux meilleurs choix qui s'offraient à vous, et vous avez choisi l'option qui s'imposait comme LA solution à votre problème, et après ?

Vous pouvez penser qu'une fois votre sous-traitant choisi votre problème aura trouvé sa solution. La sélection du sous-traitant fait partie des premiers pas de votre relation avec ce tiers, dans les faits il vous faudra garder un œil sur vos sous-traitants, réaliser des évaluations à intervalles réguliers pour vérifier qu'ils soient en accord avec vos attentes, vos équipes et le budget de votre entreprise.

Quels sont les ressources dont vous pouvez vous servir pour évaluer le travail et la valeur apportée par vos sous-traitant ? 


  1. Utilisez un système capable de quantifier vos dépenses : 
    Que vous ayez récemment changé de fournisseur ou que vous commenciez une relation commerciale avec un sous-traitant, il est important de pouvoir quantifier la valeur apportée par l'intervention d'un tiers, dans le cas du sous-traitant, il est important de voir comment le véhicule se comporte après l'intervention de ce dernier. Cela permettra de vous aider à estimer la qualité de la prestation.

  2. Gardez une conversation régulière avec votre fournisseur et évaluez le processus entier : 
    En effet il est important de vérifier non seulement la qualité du service fourni, mais aussi la qualité de prestations des divers intervenants amenés à intervenir sur votre flotte de véhicules. 
    Vérifiez aussi que vous êtes satisfait de la qualité de la prestation. Si un problème survient soyez sûr de faire remonter l'information le plus tôt possible. Cela vous permettra aussi de vérifier comment les différents fournisseurs répondent à une même situation.

  3. Émettez des exigences sur les échéances de votre fournisseur : 
    Vérifiez à intervalles réguliers si des améliorations ont été apportées aux services proposés. Vous pouvez même proposer une sorte de test à votre fournisseur pour évaluer les performances de votre fournisseur : par exemple donnez lui deux mois pour atteindre un objectif défini, ce qui permettra pour le sous-traitant de gagner votre confiance dans cette relation.

  4. Demandez leur avis à vos conducteurs :
    Si tout ne se passe pas comme prévu, vous aurez sûrement des signalements de la part de vos conducteurs étant donné qu'ils sont les premiers à faire l'expérience d'un mauvais entretien des véhicules. Ceci-dit même si les interventions se passent comme prévues vous pouvez aussi leur demander leur avis sur les interventions réalisées, ce qui vous permettra d'avoir un avis éclairé sur la qualité des interventions.

Externalisation : vous avez choisi votre sous-traitant. Et après ?

En savoir plus

Catégories : fournisseurs, maintenance de flotte, Gestion de flotte, sous-traitant

3 obstacles que rencontrent les entreprises qui dépendent de véhicules

redigé par Mathilde Cochin le 14 juin 2018 09:02:00 BST

3 Fleet management obstacles faced by businesses relying on vehicles

Les entreprises qui dépendent de véhicules dans le cadre de leur activité sont confrontées à certains obstacles, qu'il s'agisse de petites ou de grandes entreprises. Le défi des petites flottes est généralement d'avoir à faire face à des ressources limitées et à une gestion multitâche. Les grandes entreprises, contrairement aux plus petites, luttent pour contrôler tous leurs biens à un moment donné en raison du volume important ou du fait qu'ils soient dispersées sur de nombreux sites.


Mais quels sont les points qui engendrent des obstacles similaires pour les gestionnaires de petites ou de grandes flottes ?


1 - La détection des problèmes en temps opportun. Les petits problèmes peuvent passer inaperçus pendant un certain temps avant qu'ils ne soient réglés. Dans le cas des grandes flottes, cela pourrait se produire en raison de la quantité importante de biens qui doivent être contrôlés. Les problèmes peuvent apparaître de façon inattendue, ou encore, mener à un incident majeur. Dans les plus petites flottes, les processus manuels et la rareté des outils technologiques disponibles pourraient ralentir la mise en œuvre des programmes et des processus. Cela pourrait entraîner des retards ou des défauts de conformité qui ne pourraient que retarder les problèmes. Comment les flottes pourraient-elles détecter rapidement les problèmes, éviter que des incidents inattendus se produisent, et ainsi procéder à une solution rapide ?


2 - La lutte sans fin pour la réduction des coûts. La réduction des coûts est une préoccupation constante pour les gestionnaires de flotte et probablement leur plus haute priorité. En effet, il y a une forte pression pour économiser de l'argent en raison de l'économie, du climat général des affaires et de l'incertitude quant à l'avenir économique mondial. Certains directeurs de flotte se voient même fixer un objectif de réduction des coûts globaux de la flotte. De plus, nous nous attendons à ce qu'ils prennent des mesures qui mènent à la réalisation de cet objectif. Bien que peu de choses puissent être faites au sujet de certains facteurs qui ont un impact sur les coûts, d'un autre côté, certains d'entre eux peuvent être abordés de manière assez efficace. Certaines dépenses peuvent sembler inattendues, mais avec une bonne organisation et une vision globale de l'activité des véhicules, il devrait être possible de procéder à des réductions. Pour en revenir au premier point, la visibilité et la capacité d'identifier rapidement les problèmes pourraient aider à atteindre les objectifs de réduction des coûts.


3 - L’accès rapide à l’information. Les grandes comme les petites flottes peuvent avoir du mal à trouver rapidement l'information dont elles ont besoin. Pour les plus grandes flottes, l'utilisation d'un grand nombre de biens pourrait en être la cause. Tandis que pour les plus petites flottes, l'utilisation de tableurs pourrait être un facteur. Vous pourriez aussi chercher une information spécifique qui n'est pas inscrite dans vos documents, vos factures de carburant ou vos journaux de bord alors qu'ils devraient l'être. Vous consacrerez donc beaucoup de temps à la recherche pour trouver quelque chose d'insaisissable. Et si vous pouviez suivre vos actifs et avoir leur activité documentée et accessible en quelques secondes...

3 obstacles que rencontrent les entreprises qui dépendent de véhicules

En savoir plus

Catégories : véhicules privés, Gestion de flotte

La gestion des véhicules personnels utilisés à des fins professionnelles

redigé par Mathilde Cochin le 7 juin 2018 09:05:00 BST

Managing a grey fleet: a quick guide to a great approach

Nous savons que la gestion de flotte est vitale pour les entreprises qui livrent leurs produits ou services par l’intermédiaire de leurs véhicules. Cela n'exclut pas les véhicules qui ne sont pas fournis par l’entreprise.


Les véhicules n’appartenant pas à l’entreprise mais étant utilisés à des fins professionnelles peuvent avoir été achetés lors d'un plan d'actionnariat salarié ou sont loués à titre privé ou bien même détenus directement par un salarié. Comme ils sont conduits à des fins professionnelles, ils deviennent la responsabilité de l'employeur (au moins pendant les heures de travail), ce qui rend leur gestion assez complexe. Souvent, les entreprises s’engagent dans l'exploitation de ce type de flotte sans réaliser qu'elles sont entièrement responsables de leur utilisation commerciale. Ces entreprises manquent aussi de conseils sur la façon de se protéger en respectant leurs obligations légales.


Quels sont les principaux points à prendre en compte si vos employés utilisent des véhicules qui ne sont pas fournis par votre entreprise ?


#1. Analysez votre flotte. Quand et pourquoi les employés utilisent-ils leur propre véhicule pour se rendre au travail ? Quels types de trajets font-ils ? L'utilisation de cette flotte est-elle justifiée et pratique pour l'entreprise ou existe-t-il de meilleures alternatives ? C'est probablement la première étape à franchir avant d'établir une politique pour ce type de flotte. Analyser les conditions dans lesquelles les véhicules de la flotte fonctionneront et le type d'activités pour lesquelles ces véhicules seront utilisés en dehors du travail pourrait contribuer à changer la configuration actuelle, peut-être même en faveur de solutions différentes.


#2. Vérifiez les alternatives possibles. Ce n'est que si vous avez le plein contrôle de ce qui est fait par votre équipe utilisant des véhicules n’appartenant pas à l’entreprise que vous pouvez décider de l'approuver ou d'opter pour une solution différente. La location pourrait être considérée comme étant plus préférable que l’utilisation des véhicules appartenant aux employés. En effet, les véhicules de location sont de plus en plus utilisés pour ce type de flotte et leurs informations sont plus facilement accessibles. La location destinée à l'usage professionnel provient généralement d'entreprises de gestion de flotte qui sont de véritables experts dans ce domaine.


#3. Assurez-vous de faire vérifier les véhicules. L'un des aspects les plus difficiles de la gestion d'une flotte de véhicules n’appartenant pas à l’entreprise est de les surveiller. Comme ces véhicules peuvent appartenir à des employés, ils sont généralement plus vieux que les véhicules habituels de l'entreprise. Il est donc plus difficile de s'assurer que les vérifications sont effectuées assidûment ou qu'ils disposent d’un équipement de sécurité approprié. Une politique de flotte peut aider à établir les tâches à faire et inciter les conducteurs à effectuer des contrôles de sécurité et des contrôles légaux.


#4. Les employés doivent être considérés comme les moteurs de l'entreprise. Les employés utilisant des véhicules n’appartenant pas à l’entreprise doivent, comme les conducteurs de l’entreprise, fournir une preuve de leur permis, faire examiner leur vue régulièrement etc. De plus, ils devront fournir les coordonnées de l'assurance et de l'assistance en cas de panne, étant donné que, dans certains cas, ils sont propriétaires des véhicules. Et comme le personnel de l'entreprise, ils devront être intégrés dans les politiques et les pratiques de sécurité de la flotte, et leur niveau de risque devra être évalué et géré.

La gestion des véhicules personnels utilisés à des fins professionnelles

En savoir plus

Catégories : véhicules privés, Gestion de flotte

Responsabilité sociale des entreprises : comment les flottes la gèrent-elles ?

redigé par Mathilde Cochin le 31 mai 2018 09:02:00 BST

Responsabilite sociale des entreprises

Le besoin d'être un employeur responsable est quelque chose que les entreprises ne peuvent plus facilement ignorer avec l'avènement d’internet. Les informations d'entreprise sont maintenant de plus en plus sous contrôle. Les sites web qui, à l'origine, étaient utilisés seulement pour la recherche d’emploi, rendent maintenant compte de l'environnement et des initiatives des entreprises. De plus, les classements des entreprises ont commencé à faire l'objet de toutes les attentions. Beaucoup d'entreprises reconnaissent aujourd'hui la nécessité d'être des employeurs responsables. Cela a conduit à ce que la responsabilité sociale des entreprises (RSE) fasse l'objet de discussions, de rapports et de réunions d'entreprise.


Les flottes ne font certainement pas exception à cette règle. La responsabilité de l'employeur s'étend aux flottes car leur exploitation a un impact direct sur l'environnement mondial, sur la sécurité, non seulement des conducteurs, mais aussi de tous les usagers de la route et, de manière générale, sur le bien-être du personnel. Selon les principes de la RSE, les entreprises exploitant des véhicules doivent minimiser l'impact qu'ils ont sur un certain nombre de facteurs. Comment les entreprises qui exploitent des flottes de véhicules peuvent-elles les gérer et à quelles situations les flottes sont-elles généralement confrontées ?


1 - Sécurité routière

Conformément à la législation sur la santé et la sécurité, toutes les entreprises ont un devoir de prévoyance à l'égard de leurs conducteurs et doivent faire face aux risques routiers. L’évaluation des risques routiers peut inclure des examens avec une formation basée sur le degré de risque, sur les révisions de permis, sur l’entretien régulier, sur la mise en place de solutions de télématique ou de gestion de flotte, pour n'en citer que quelques-unes. Il est nécessaire que l'entreprise diffuse un message de sécurité et que les conducteurs soient encouragés par leur employeur à adopter un style de conduite sûr, non seulement pour améliorer la sécurité de la flotte et la sécurité globale, mais aussi pour réduire la consommation de carburant. Expliquer systématiquement aux conducteurs les avantages des bonnes pratiques de RSE peut avoir un impact considérable.


2 - Émissions

Les flottes devraient s'engager à réduire leur impact environnemental, ce qui pourrait inclure des objectifs de réduction des émissions de CO2 ainsi que l'adoption de l'éco-conduite, non pas en tant que meilleure pratique, mais comme une routine quotidienne. Cette attitude entraînera certainement des économies tout en étant bénéfique pour l'environnement.


3 - Attrait des clients

Sur le marché d'aujourd'hui, le client dispose d'un grand nombre d'options d'achat, ce qui lui permet d'être beaucoup plus perspicace. Il y a de plus en plus de personnes qui veulent travailler avec des entreprises qui se soucient de l'environnement, de la sécurité, des bonnes pratiques mais aussi de leur communauté. Reconnaître que vous utilisez le suivi de véhicules pour réduire les émissions, éviter le gaspillage et améliorer la sécurité peut faire la différence pour un client qui hésite entre vous et un de vos concurrents.


4 - Perception de la marque

De nos jours, les entreprises doivent savoir gérer les incidents et les succès, et non pas seulement en raison de conséquences financières ou juridiques. Ces événements peuvent avoir un impact considérable sur la réputation de la marque. Les entreprises devraient être suffisamment perspicace afin d’améliorer leur réputation par le biais des relations publiques et des médias et se protéger contre les scandales.


5 - Pénurie de conducteurs

Dans la situation actuelle de pénurie mondiale de conducteurs, la RSE attire les employés et peut aider à retenir ou à embaucher les meilleurs talents de conduite. La grande majorité des employés veulent travailler pour une entreprise dont la performance sociale est conforme à leurs propres valeurs. Dans le cas des flottes et des conducteurs, il semble que les employés apprécient avant tout l'importance que l'entreprise attache à la sécurité sur la route. Si vous avez de solides principes de RSE, cela aiderait à résoudre ce problème.

Responsabilité sociale des entreprises : comment les flottes la gèrent-elles ?

En savoir plus

Catégories : entreprise, Gestion de flotte, RSE

4 façons dont la gestion du style de conduite peut faire la différence pour votre flotte

redigé par Mathilde Cochin le 24 mai 2018 09:02:00 BST

test

Le comportement du conducteur a un impact majeur sur la rentabilité de toute entreprise exploitant une flotte de véhicules. Malgré cela, la gestion du style de conduite est souvent négligée. En effet, les conducteurs peuvent se rendre compte que les gestionnaires de flotte utilisent ces informations pour "punir" les mauvais comportements de conduite. Dans certaines entreprises, les appareils de suivi de véhicules sont, en d'autres termes, considérés comme des mesures de contrôle négatives plutôt que comme une aubaine pour l'entreprise.


Le manque de données obtenues à partir de la gestion du style de conduite, dans les entreprises qui n'ont pas la technologie de suivi de véhicules ou de gestion de flotte, se traduit souvent par des sessions de formation pour l'équipe. Ce ne sont que des exercices de conformité en matière de santé et de sécurité, alors qu'en réalité, le temps et les ressources nécessaires pour former les conducteurs pourraient être utilisés de façon plus judicieuse.


C'est sûrement l'un des moyens par lesquels la gestion du style de conduite peut avoir un impact positif sur le fonctionnement de votre flotte. Quels sont les quatre autres moyens de vous convaincre qu'il est temps d'y réfléchir si vous ne l'avez pas déjà fait ?


  1. Diminution du coût des pneus

Il est prouvé que les virages serrés, les freinages brusques, les accélérations et décélérations brutales ont un impact direct sur les dépenses de pneus. Imaginez si tous vos conducteurs étaient habitués à ce genre de pratiques, quel serait l'impact sur votre flotte ? Si vous êtes capable de détecter ce style de conduite au sein de votre équipe, vous serez en mesure de le corriger et de réduire les dépenses.


  1. Réduction du coût de la maintenance

Une fois de plus, l'accélération rapide et l'utilisation intensive des freins ont un impact négatif sur les coûts de maintenance. Cette augmentation des coûts se manifeste dans tous les aspects de l'entretien, y compris l'entretien de routine, les freins et les services généraux. Gérer le style de conduite serait certainement bénéfique pour votre flotte.


  1. Plus de gaspillage de carburant

Une mauvaise conduite est aussi directement liée au gaspillage de carburant. En effet, certains styles de conduite sont plus gourmands en carburant que d'autres. Si vous disposez d'un système capable de détecter les comportements de conduite inefficaces en vue de les corriger, vous dépenserez moins de carburant.


  1. Voyez comment le nombre de collisions diminue

Le comportement qui contribue généralement au gaspillage de carburant et à l'augmentation des dépenses est également le moins prudent. Non seulement les jeunes conducteurs encours des risques en raison de leur faible expérience, mais les conducteurs expérimentés pourraient aussi prendre de mauvaises décisions dues au stress. Les conducteurs qui accélèrent beaucoup ou qui roulent vite sont plus sujet aux collisions. En revanche, si vous êtes capable de détecter ces habitudes grâce à la gestion du style de conduite, vous serez aussi plus en mesure d'apporter des améliorations.

4 façons dont la gestion du style de conduite peut faire la différence pour votre flotte

En savoir plus

Catégories : style de conduite, Gestion de flotte

Comment les entreprises qui gèrent des flottes devraient s’occuper de la formation de leurs conducteurs

redigé par Mathilde Cochin le 20 mars 2018 09:03:00 GMT

enseignement conducteur-1.jpg

Quand il s'agit de d’aborder la façon dont les conducteurs gèrent une flotte et exécutent les tâches typiques de cette profession, qu'il s'agisse de livrer des marchandises ou de prospecter des clients potentiels ou encore, de travailler comme prestataire de services, la plupart des flottes déclarent que la formation et l’enseignement du conducteur sont de la plus haute importance. Une formation est surtout entreprise lorsque de nouvelles choses apparaissent, telles que de nouveaux processus ou véhicules. Ce qui est préférable à un rappel du code de la route ou à une simple vérification pour savoir si l’enseignement des conducteurs a été efficace ou mis à jour au fil des années.


L’enseignement des conducteurs consiste à apprendre la conduite d'un point de vue théorique, tandis que la formation se concentre davantage sur la façon dont une équipe doit conduire afin de respecter la sécurité et de gérer la consommation de carburant. Bien entendu, ils ne sont pas complètement séparés, même si l'enseignement des conducteurs semble remonter à la période d’école. Vous pouvez suivre cette logique et l'appliquer à la sécurité de la flotte. L'enseignement de la sécurité apprend aux conducteurs l'importance de prendre la sécurité au sérieux, les techniques de conduite défensive et évalue le «quoi» de la conduite sécuritaire. D'autre part, la formation de sécurité met un conducteur derrière le volant (ou une simulation de celui-ci) et applique l’enseignement : apprendre à quelle pression appuyer sur une pédale de frein, jusqu'où tourner le volant, comment utiliser les miroirs et comment réagir en cas d'urgence : le «comment» de la sécurité.


Récemment, les autorités ont souligné l'importance de la formation et de l'enseignement. Au Royaume-Uni en 2017, plus de 1,4 million de conducteurs, dont plus d'un million arrêtés pour excès de vitesse, ont été envoyés par la police à des cours de rééducation, une mesure fréquemment utilisée au Royaume-Uni. N’importe quel conducteur commettant une infraction de conduite peut se voir offrir un cours de formation comme alternative à la poursuite. Par ailleurs, FTA Ireland, l'association la plus active du pays pour l'industrie de la logistique, a demandé au ministère des Transports et à l'Autorité de la sécurité routière d'augmenter le financement des campagnes d'enseignement et de sensibilisation pour tous les usagers de la route. Selon la FTAI, l'accent doit être mis sur l'enseignement et la sensibilisation, ce qui implique de revoir périodiquement les «règles de conduite», car chaque usager de la route (et surtout les conducteurs professionnels) a la responsabilité de s'informer des risques potentiels de la conduite.


Les entreprises gérant une flotte devraient probablement commencer par l'enseignement des conducteurs et le suivi, tout en renforçant la théorie par la formation. À partir du moment où ils sont embauchés par l'entreprise, la plupart des conducteurs obtiennent un certain niveau d'enseignement sur la sécurité, mais probablement pas de formation spécifique à cet enseignement. Les nouveaux employés affectés aux véhicules de l'entreprise devraient être le point de départ de l’enseignement des conducteurs, et la plupart d'entre eux n'auraient probablement pas reçu de formation supplémentaire depuis leurs cours de conduite. Bien que cela fasse certainement partie de l'apprentissage de la conduite sécuritaire, les responsabilités inhérentes à la conduite d'un véhicule fourni par l'entreprise vont au-delà de la formation initiale.


Voici quelques éléments basiques qui pourraient être inclus au début d'un programme d'enseignement :


  • Pourquoi et selon quels critères l’entreprise fournit un véhicule.
  • Les règles d'utilisation personnelle.
  • Les responsabilités de l'employé concernant l'entretien de son propre véhicule.
  • Comment les accidents/infractions sont-ils classés (facturables/non-facturable) et quelles sont les conséquences des accidents facturables.

Renforcez la formation de vos conducteurs

En savoir plus

Catégories : formation, Gestion de flotte, conducteur

Comment utiliser la technologie pour évaluer les risques de votre flotte

redigé par Mathilde Cochin le 13 mars 2018 09:03:00 GMT

evaluation des risques-1.jpg

La technologie prend le relais tout simplement parce qu'elle s'est avérée être d’une aide inestimable pour les entreprises qui souhaitent accroître leur efficacité, leurs économies et automatiser les process qui sont essentiels à la gestion efficace d’une flotte. Mais ce ne sont pas les seuls domaines où la technologie peut être utile puisque la sécurité et l'évaluation des risques peuvent être renforcées grâce à l'utilisation d'outils capables de détecter les failles de sécurité ou les violations dans le système. Comment est-il alors possible d'utiliser la technologie pour évaluer les risques dans les flottes, et quels sont les outils disponibles qui peuvent faciliter la vie ?


Caméras embarquées

Aujourd'hui, les caméras embarquées peuvent aider les gestionnaires de flottes à économiser sur les primes d'assurance par le biais d'images, un outil utile pour examiner les incidents rapidement et objectivement. Les caméras embarquées enregistrent la route devant nous (dans certains cas, derrière) et fournissent une vidéo haute définition qui peut être utilisée comme référence pour clarifier des événements, pour accélérer les réclamations et prouver la responsabilité.


Informations sur le trafic

Les informations sur le trafic intégrées dans les logiciels de gestion de flotte des fournisseurs de cartes peuvent facilement aider à détecter les problèmes de congestion potentiels et aider à établir un changement de route si nécessaire. Les embouteillages sont un facteur contribuant aux collisions et peuvent également affecter la capacité à respecter la législation sur les heures de conduite.


Alertes de vitesse et de conduite dangereuse

Un système d'alertes de vitesse et de conduite dangereuse vous donne un aperçu complet des pires pratiques de votre équipe de conducteurs, ce qui peut potentiellement conduire à une collision ou à une infraction qui peut coûter beaucoup en termes de budget et de ressources et nuire à votre réputation. Si vous savez comment votre équipe conduit, vous pouvez facilement les aider avec une formation corrective.


Informations de conduite

Que le conducteur soit bon ou très expérimenté, il se retrouvera sans doute à un moment donné face à des situations où son style de conduite pourra être affecté par des conditions météorologiques ou routières défavorables. Si vous avez accès aux informations de conduite de votre équipe, vous pouvez certainement les aider à faire face à ces éventualités en cours de route ou même décider de prendre une autre décision si le premier choix devient problématique.

utilisez synx pour évaluer les risques de votre flotte

En savoir plus

Catégories : Gestion de flotte, Technologie

Quelles sont les quatre principales préoccupations d'un gestionnaire de flotte en matière de gestion de véhicule ?

redigé par Mathilde Cochin le 1 mars 2018 09:02:00 GMT

preocupations gestionnaire de flotte.jpg

Parmi les multiples responsabilités des gestionnaires de flotte ou de toute personne en gérant une dans une entreprise, en particulier dans les petites entreprises où le rôle de gestionnaire de flotte n'existe pas vraiment, les préoccupations de gestion de véhicule viennent en tête de liste. Une flotte ne peut négliger l'importance des conducteurs et des ressources humaines, en particulier avec les pénuries actuelles. Elle ne peut ni fonctionner sans véhicules. De plus, il est trop facile d’assaillir le gestionnaire de flotte qui est déjà très occupé.


Si nous considérons quatre préoccupations importantes que tous les gestionnaires de flotte ont probablement en matière de gestion de véhicule, nous trouverons sûrement les suivantes :


  1. Protéger les véhicules

Vos chauffeurs et vos véhicules pourraient être exposés à des risques en raison de conditions météorologiques défavorables, d'opérations dans des régions éloignées, de lourdes charges, de tentatives de vol ou d'autres actions illicites.


  1. Maximiser l'utilisation des véhicules

Les véhicules sont nécessairement liés au coût initial de l'achat et encourent ensuite des coûts, qu'ils soient utilisés ou non. Le carburant n'est peut-être pas l'un d'entre eux car cela dépend de l'activité, mais si les véhicules ne sont pas utilisés pendant longtemps, ils encourent toujours des dépenses fixes et doivent être massivement utilisés pour amortir les coûts initiaux. Si cela n'arrive pas, vous avez probablement effectué trop de dépenses sur vos véhicules et devrez peut-être les vendre. Essayez d’acheter des véhicules en fonction de vos besoins ou utilisez davantage les véhicules dont vous disposez.


  1. Obtenir la plus grande durée de vie possible du véhicule

Nous avons tous souhaité que nos véhicules durent le maximum de temps, mais il est pratiquement impossible d'éliminer complètement les temps d'arrêt, bien qu'il y ait sûrement beaucoup d'actions que vous pouvez entreprendre pour augmenter leur durée de vie et réduire l'usure. Les conducteurs ne sont souvent pas conscients de l'impact de leur conduite sur la consommation de carburant et sur le bien-être de leurs véhicules. La formation du conducteur et les données sur son comportement peuvent certainement contribuer à améliorer son éducation générale et à mieux s’occuper des véhicules.


  1. Dépenser le moins possible sans sacrifier la sécurité et l'entretien régulier

Avec toutes les dépenses qu'un gestionnaire de flotte doit gérer et en général, minimiser, les véhicules et leurs services sont ceux avec lesquels ils ont le plus de difficultés. Certains d'entre eux effectuent par erreur une maintenance réactive pour tenter de réaliser des économies, même si cela peut entraîner des problèmes de sécurité si les véhicules ne sont pas entretenus régulièrement. Cela peut aussi augmenter les dépenses s'il n'y a pas de calendrier d'entretien régulier.

optimisez la gestion de votre flotte avec synx

En savoir plus

Catégories : gestionnaire de flotte, Gestion de flotte

Quels changements les véhicules autonomes apporteront-ils dans votre flotte ?

redigé par Mathilde Cochin le 16 janvier 2018 09:05:00 GMT

Quels changements les véhicules autonomes apporteront-ils dans votre flotte?

Si vous avez suivi l'actualité l’année dernière, vous êtes probablement au courant des derniers développements en matière de véhicules autonomes (c'est-à-dire sans conducteur). Les constructeurs de véhicules et les entreprises de technologie sont en train de tester, d'affiner et de planifier la sortie de leurs voitures sans conducteur. En fait, certains experts prévoient que les véhicules autonomes seront sur la route d'ici 2021. Ce qui semblait autrefois être un rêve futuriste deviendra une réalité d’ici quelques années.

 

Alors que les industries aux quatre coins du monde commencent à étudier les impacts potentiels des voitures sans conducteur, il est évident qu'à bien des égards, la gestion de flotte va changer. Découvrez trois manières potentielles pour lesquelles votre expérience de gestion de flotte va changer suite à la sortie des voitures autonomes. Partagez-vous certaines d’entre elles ?

 

La gestion de la flotte deviendra encore plus avancée sur le plan technologique

Jusqu'à présent, les véhicules autonomes peuvent se déplacer par de fortes pluies, se garer lorsque les conditions de conduite deviennent dangereuses, de plus, ils ont supprimé le facteur d’erreur humaine. Les véhicules autonomes qui seront mis à la disposition du public auront une technologie de pointe qui changera pour toujours la façon dont vous gérez votre flotte. La plupart des statistiques que vous étudiez actuellement seront remplacées par de nouvelles qui seront plus pertinentes. Par exemple, si cela arrive quand le véhicule est contrôlé à 100%, les données de conduite sécuritaire doivent-elles encore être surveillées? Peut-être que cela prendra une forme différente, par exemple dans l'efficacité avec laquelle les conducteurs surveillent la performance et l'efficacité du véhicule autonome. Bien que l’étendue ne sera pas connue avant que les véhicules autonomes ne soient devenus omniprésents, il est certain que de grands changements sont à venir.

 

Des changements dans l’engagement du conducteur

L’expérience de la conduite depuis et vers une destination sera complètement différente pour vos employés. A l’heure actuelle, il est essentiel que les conducteurs évitent les distractions et se concentrent sur la route. L’ère des véhicules autonomes conduira-t-elle à un changement d’attitude et permettra-t-elle aux conducteurs d’accomplir d’autres tâches pendant leur trajet ? Bien que pour certains, la fin de la journée de travail procure du plaisir, pour d’autres c’est le temps supplémentaire consacré à exercer leurs fonctions qu’ils apprécient. Bien sûr, tout dépendra de la façon dont la loi pourrait changer dans les années à venir, mais il n’y a aucun doute sur le fait que les véhicules sans conducteurs changeront la journée de travail de vos employés.

 

Moins de défis liés à l'erreur du conducteur

Une des caractéristiques les plus attrayantes des véhicules autonomes est l'élimination de l’erreur humaine. Cela signifie beaucoup moins d’accidents et des modèles de trafics prévisibles. Etant donné que l’erreur du conducteur ne sera plus un facteur de conduite, vos employés pourront profiter d’un voyage sans stress, se rendre aux rendez-vous à temps et expérimenter peu (ou pas) d’accidents de la route. Par conséquent, vous pouvez espérer gagner du temps et de l’argent sur votre flotte et vous concentrer sur l’amélioration de votre productivité et de votre innovation.

 

L’avenir de votre flotte

Après avoir examiné certains des changements les plus fondamentaux que les véhicules sans conducteurs apporteront à votre flotte, on constate que de bonnes choses sont en projet. Qu’il s’agisse d’avoir le système de gestion de flotte le plus perfectionné, d’améliorer la productivité des conducteurs et l’expérience de conduite globale, les véhicules autonomes devraient faire évoluer de nombreuses industries au cours de la prochaine décennie. Commencez dès maintenant à réfléchir et travailler en groupe pour anticiper les changements prometteurs qui se produiront avec la sortie des véhicules sans conducteur.

 Découvrez notre logiciel de gestion de flotte

 

En savoir plus

Catégories : innovation, Gestion de flotte, Véhicules autonomes

Tendances en gestion de flotte pour 2018 : comment la gestion des véhicules va changer ?

redigé par Mathilde Cochin le 9 janvier 2018 09:02:00 GMT

Tendances en gestion de flotte pour 2018 : comment la gestion des véhicules va changer

Décembre n’est pas seulement le mois de l’année où les personnes dressent le bilan de leur activité annuelle, c’est aussi le moment de commencer à regarder les tendances potentielles de l’année suivante. Dans cet optique, chacun se demande ce qui sera en magasin pour la gestion de flotte en 2018. Avez-vous une idée particulière des tendances attendues pour l’année qui arrive ?


Nous avons essayé d’imaginer certaines d’entre elles, selon le développement et l’évolution du marché. Faites nous savoir si vous partagez nos points de vue concernant les tendances futures de gestion de flotte ou si vous voulez ajouter quelque chose.

 

  • Les véhicules autonomes

En 2020, 10 millions de voitures sans conducteur sont prévues sur la route. Certains pays ont déjà adapté leur loi pour accueillir les véhicules autonomes sur les routes publiques : en décembre 2016, le Michigan est devenu le premier état à faire passer une loi concernant l’auto-conduite complète qui permet aux voitures autorisées de circuler sur les routes publiques sans conducteur ou volant.


Comme ces véhicules deviennent omniprésents dans la vie de tous les jours, les flottes voudront probablement commencer à les intégrer en raison de leurs avantages. Non seulement la technologie est conçue pour diminuer le nombre d’accidents, mais le fait qu’elles soit sans conducteur signifie que les passagers de la flotte qui sont conduits sur leur lieu de travail ont plus de temps pour se concentrer sur leur travail.  Nous avons examiné plusieurs scénarios possibles !


  • La connectivité du véhicule

Aller de pair avec le concept des véhicules autonomes représente un fort potentiel pour les services de voitures et de systèmes interconnectés, que ce soit la connectivité de véhicule à véhicule ou de véhicule à infrastructure.

La technologie va avoir la capacité de rationaliser non seulement les processus de conformité mais aussi de se connecter avec des applications de prévention d’accidents afin de les prévenir avec succès en autorisant les communications de véhicules et l’intégration d’infrastructures avec les nouvelles technologies.

 

  • Des logiciels évolués de gestion de flotte

Ce qui est aujourd’hui connu comme logiciel de gestion de flotte est né d’un suivi rudimentaire des véhicules, où la seule possibilité était de suivre les déplacements des véhicules sur une carte. Maintenant c’est juste une des nombreuses possibilités, puisque les véhicules peuvent non seulement être suivis mais les applications sont maintenant capables de gérer les exigences de sécurité globale, contrôler le comportement du conducteur, automatiser la conformité et aider à l'enregistrement électronique du travail pour n'en citer que quelques-uns, et les tendances vont se développer.

 

  • La gestion du Big Data

En raison des récents progrès de la technologie, il y a maintenant presque une surabondance de données à traiter qui était auparavant indisponibles, mais cela peut être difficile à évaluer pour les flottes. Les flottes sont maintenant chargées de prendre les données, les traiter et les appliquer à leurs opérations.

Les données vont devenir plus facilement disponibles pour les gérants de flottes et les conducteurs. La génération et l’interprétation des rapports deviennent progressivement systématiques et automatisées de manière digeste en rapport avec la performance de la flotte. L’utilisation du Big Data continuera à jouer un rôle important pour la flotte et deviendra bientôt une des meilleures pratiques de l’entreprise.

 

  • Vers la sécurité de la flotte

Le besoin de routes sécurisées est essentiel pour les conducteurs, que ce soit maintenant ou dans 10 ans. Malgré l’évolution constante des standards de sécurité, il y a toujours un nombre élevé de décès sur la route.

Alors que la technologie d'assistance au conducteur existe déjà dans le véhicule (par exemple, les avertissements de sortie de voie, les caméras de rétrovision, etc.) et devient plus facilement disponible dans des véhicules plus récents, les experts de la gestion de flotte pensent que l’industrie automobile a encore un long chemin à parcourir avant que la technologie offerte puisse réduire considérablement le nombre d’accidents/décès signalés, surtout en raison de l’augmentation de la distraction au volant.

 

utilisez synx pour gérer votre flotte en 2018 

En savoir plus

Catégories : Gestion de flotte

À propos de notre blog

Bienvenue sur notre blog !

Vous trouverez ici nos derniers articles et de nombreux conseils en matière de gestion de flotte : gestion de carburant, sécurité, entretien de vos véhicules et bien plus !

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos derniers articles et n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

Abonnez-vous pour recevoir nos derniers articles

Essai gratuit - gestion de flotte

Derniers articles

 

 

  Optimisation de votre flotte - telecharger