New Module

Add content here.

Satisfaire l'ensemble de l'entreprise en sélectionnant le bon véhicule

redigé par Walter Dellenbach le 24 juillet 2015 14:46:00 BST

 

mercedes-841465_640
 
Le processus pour déterminer quel véhicule vous devriez utiliser pour votre flotte est tout sauf simple. Le choix du véhicule peut se baser sur le ratio coûts et bénéfices, sur l’efficacité, la sécurité ou encore, bien d’autres critères.
Cependant, il existe des aspects non négligeables dans le processus de décision et notamment l’un des aspects important est, l’appréciation de l’entreprise par rapport aux véhicules choisis.
Nous vous l’avions expliqué dans notre article « 3 solutions pour améliorer votre prise de décision » (disponible en cliquant ICI), le gestionnaire de flotte doit prendre de nombreuses décisions tout en se basant sur les exigences des cadres supérieurs. Cependant, il doit également prendre en compte celles de ses employés, qui peuvent avoir envie d’un certain type de véhicule pour assurer leur confort et leur sécurité. Dans les choix des véhicules, les gestionnaires doivent aussi, évaluer les problèmes mécaniques, la consommation en carburant, l’amortissement du véhicule.
Ces différents critères doivent être en adéquation avec les exigences des dirigeants et celles des employés.
 
Alors, comment choisir le véhicule le plus adapté ?
 
Comme dit précédemment, le gestionnaire se doit d’être en accord avec ses collaborateurs. C’est pourquoi il doit évaluer tous les cas de figures possibles :
  • Pensez aux préférences des conducteurs : confort, sécurité, technologie...

  • Adapter les véhicules aux conducteurs : trajets à prendre en compte, kilomètres parcourus…

Si, en tant que gestionnaire, vous avez fait le nécessaire afin de répondre aux besoins de vos dirigeants et de vos employés, votre choix sera bien reçu par l’ensemble de l’entreprise.
N’oublions pas que, travailler dans de bonne conditions, ne peut qu’améliorer la motivation de votre équipe et donc favoriser la pérennisation de l’entreprise.
 
Nous savons que choisir le bon véhicule n’est pas la chose la plus facile. De plus, l’optimisation d’une flotte automobile, représente la deuxième source de dépense dans une entreprise (après celle des salaires). C’est pourquoi nous vous proposons, un logiciel de gestion de flotte, SynX, qui par le biais de rapport hebdomadaire ou mensuel, vous permet d’optimiser vos coûts ainsi qu'améliorer l’activité de votre entreprise.
 

Vous désirez en savoir plus sur la maintenance de votre flotte ? N'hésitez pas à télécharger notre guide de la maintenance gratuitement en cliquant ci-dessous :

New Call-to-action
En savoir plus

Catégories : solutions, véhicule, gestion, gestionnaire de flotte, Gestion voiture, Economies, satisfaction

Tout connaitre de l'assistance auto

redigé par John Harrington le 28 novembre 2014 09:03:00 GMT

 

assistance

 

Après vous avoir donné quelques astuces pour choisir au mieux votre assurance auto, intéressons nous désormais à l'assistance auto. Chaque automobiliste a la même crainte à chaque fois qu'il prend son véhicule : la panne.
Même avec toutes les révisions possibles du véhicule, nul n’est malheureusement à l’abri d’un impondérable sur autoroute, en l’occurrence d’une panne, d’une crevaison, d’une batterie à plat ou encore de tout autre type de désagrément.
Puisque la loi nous l’impose, vous êtes forcément couvert par une assurance auto, mais vous ne savez pas forcément ce qui est pris en charge ou non, notamment, l'assistance auto. Vous souhaiteriez savoir dans quelle mesure votre compagnie d’assurance vous assiste ? Vous ne savez pas de quoi exactement vous pouvez bénéficier de votre service d’assistance ?
Toute les réponses, ci dessous.
 
Les Assureurs et les prestations prises en charge
En France, cinq sociétés se partagent le marché de l’assistance aux véhicules (Axa Assistance, Europ Assistance, Fidelia Assistance, Inter Mutuelle Assistance et Mondial Assistance).
Quasiment tous les contrats d’assurance comprennent un contrat d’assistance automobile. Mais celle-ci est parfois en option sur certains contrats, à vérifier donc dès lors de la souscription de votre contrat d’assurance. Si aucune assistance n'est comprise, il est toujours possible d’en souscrire une auprès de votre assureur.

Vous pouvez trouver une assistance automobile par votre compagnie d'assurance et de mutuelle via votre contrat automobile. Ensuite, vous pouvez trouver des services d'assistance auprès des constructeurs automobiles, des banques et des organismes émetteurs de cartes de crédit, des compagnies pétrolières, des automobiles-clubs, voire auprès de certains pneumaticiens, comme Michelin.

Les prestations de l’assistance auto dépendent du contrat d’assurance souscrit, et sont mises en place directement par la compagnie d’assistance concernée. Il faut savoir que l’assistance intervient en toutes circonstances, quelle que soit l’origine du problème, que vous soyez responsable de l’accident ou non. Ces aspects juridiques ne sont pris en compte que par votre assureur pour estimer les remboursements.

Votre assurance assistante automobile peut prendre en compte, si prévu par le contrat :
Le remorquage, le prêt d’un véhicule, l’hébergement et/ou le rapatriement en cas d’immobilisation du véhicule et impossibilité de prêter un autre véhicule.

 

Vous êtes en panne, que devez-vous faire ?

Avant de décider quoique ce soit, mieux vaut contacter votre assureur auto. Si vous prenez des initiatives et que vous engagez des frais pour faire remorquer votre voiture par exemple, votre assureur peut refuser de vous les rembourser. Mieux vaut suivre la procédure qu’il vous sera dictée au téléphone.

Gratuit et joignable 24H/24 7J/7, le numéro de l’assistance automobile est souvent indiqué au dos de la carte verte qui atteste que vous êtes bien assuré. En général, celle-ci est apposée sur votre pare-brise.

 

Que regarder avant de souscrire à une assurance d'assistance ?

  • La franchise kilométrique : elle est fixée souvent à une distance d’intervention minimalede 30 à 50 km du domicile. Préférer une assistance 0 km.
  • Les Plafonds d’indemnisation et franchises : une faible prise en charge ou une franchise élevée peuvent grever un budget, notamment si le sinistre survient lors de vacances.
  • La limite de territorialité : certains pays sont exclus du contrat d’assistance. La liste figure en général sur l’attestation d’assurance.
  • Véhicule de remplacement : si la durée est calquée sur le temps l’immobilisation, la catégorie est souvent nivelée par le bas (une citadine en remplacement d’une familiale !).

 

Qu'est-ce qui n'est pas pris en charge par mon assurance assistance ?

L’aide fournie par l’assistance auto est occasionnelle. Les pannes à répétition, les pannes d’essence, la crevaison des pneus, la perte des clefs de la voiture… Toutes ces situations ne rentrent pas dans le cadre de l’assistance telle qu’elle est entendue par les assureurs.
De plus, sachez que la garantie « assistance 0 km » est en option. Elle permet à l’assuré d’être dépanné en bas de chez lui ou même dans son parking. Si vous n’avez pas choisi cette garantie en supplément, vous ne pourrez bénéficier de l’assistance qu’à partir du moment où votre voiture est tombée en panne au-delà de 50 km de chez vous… Mieux vaut donc être renseigné.

 

Nos astuces d’expert

Avant de signer le contrat d’assurance auto, il convient d’être vigilant sur les conditions de prise en charge, souvent restrictives, de la prestation « assistance », notamment en ce qui concerne les tracas du quotidien (erreur de carburant, disparition des clés du véhicule, panne au domicile…) compris uniquement dans les contrats « premium ». N’hésitez pas à poser toutes ces questions à votre assureurs pour être bien sûr des conditions du contrat.
Enfin, les conditions de remboursement et/ou de mise en place de ces prestations d’assistance sont souvent soumises à la condition de les appeler directement avant d’engager le moindre frais. Sauf preuve que vous n’étiez pas en mesure de les contacter au moment du problème.
Comparateur d'assurance

Vous souhaitez souscrire à une assurance pour l’assistance de votre véhicule mais ne savez pas vers qui vous tourner ?

Nous avons sélectionné pour vous un comparateur d’assurances ICI.

 
Démonstration gratuite

 

En savoir plus

Catégories : voiture, véhicule, assurance, Sécurité Routière, assureur, Assistance auto, Radars, PV et Règlementation, Sécurité, entretien, budget du véhicule

5 astuces pour négocier le prix de votre voiture -suite-

redigé par John Harrington le 24 novembre 2014 09:11:00 GMT

 Suite à notre dernier article composé d'astuces pour négocier le prix de votre véhicule , nous vous présentons dans cet article 5 astuces supplémentaires. Vous serez ainsi prêt pour négocier au mieux votre véhicule.

 

puzzle

 

6 – Négocier des options ou équipements

Négocier pour obtenir des options et équipements plutôt qu'un rabais. Les concessionnaires ont généralement une marge beaucoup plus élevée sur ces derniers et peuvent se permettre de consentir un rabais sur celles-ci ; voire même de vous en faire cadeau.

 

7- Offre spéciale

Si vous n’êtes pas pressé pour l’acquisition de votre véhicule, vous pouvez toujours attendre une offre spéciale. Ces offres sont proposées par les constructeurs sur des modèles particuliers en série limitée. Elles sont généralement bien équipées et le prix est attractif. Soyez donc patient !
 

8 – Acheter via un mandataire

Les mandataires proposent des voitures provenant de l’Union Européenne à des prix nettement inférieurs au prix pratiqués sur le marché local. En effet, les prix pour un même véhicule peuvent varier jusqu’à 30% d’un pays à l’autre. Il faut cependant être méfiant et s’assurer de la renommée du mandataire (vous pouvez, en cas de doute, faire appel au tribunal de commerce pour savoir si l’entreprise est bien inscrite au registre du commerce). L’inconvénient du mandataire est que le choix du modèle est limité.
 

9- Bénéficiez pleinement du service client

Vous reviendrez forcément chez votre concessionnaire pour le service client et les garanties. Assurez-vous de pouvoir en profiter. Même si le prix est important, ce critère l’est aussi. Il est parfois préférable de payer un concessionnaire un peu plus cher proche de chez vous. Les garanties des concessionnaires peuvent aller jusqu’à 7 ans, les contrats d’entretien sont à assurer… Informez-vous sur les offres après-vente disponibles et négociez-les.

 

10 – Calculer les frais supplémentaires

Le prix de l’achat de la voiture ne fait pas tout. Il faut que vous preniez en compte dans votre budget plusieurs autres éléments tels que la carte grise (minimum 70€), l’immatriculation, l’assurance, les accessoires (lave-glace, boîtes d’ampoules…). Intégrez donc tous ces éléments dans votre budget initial.

Nous espérons que ces astuces pour négocier le prix de votre voiture vous aurons été utiles.

 

Transpoco propose un système de géolocalisation pouvant vous faire économisez du carburant.
Vous pouvez le tester gratuitement et en quelques secondes en cliquant ci-dessous :
Démonstration gratuite
En savoir plus

Catégories : astuces, Budget, véhicule, négocier, prix, concessionnaire, Autres, Sécurité, entretien, budget du véhicule

Les différents moyens pour financer sa voiture

redigé par John Harrington le 21 novembre 2014 09:36:00 GMT

 

A confident businessman standing with red boxing gloves on his hand in front of arrows pointing in different directions on urban wall background concept.

 

Après vous avoir donné dans le précédent articles des astuces pour négocier au mieux le prix d’achat de vos véhicules, intéressons-nous aux différents moyens pour les financer.

Les trois principaux moyens de financement sont : le paiement au comptant, l’achat par crédit ou la location avec option d’achat (LOA).

Voici un descriptif de ces trois moyens de paiement :

 

Le paiement au comptant

Il correspond au paiement de votre véhicule sans avoir recours au crédit, c'est-à-dire faire appel à vos propres fonds pour financer l’achat de votre véhicule.

Avantage

Vous devenez propriétaire et n’avez aucun engagement avec un établissement de crédit et vous n'avez pas d’endettement, vous payez le prix affiché (pas de frais supplémentaires).

Inconvénient

C’est un investissement conséquent.

 

L’achat par crédit classique

C’est aujourd’hui le moyen d’achat le plus répandu. 51% des Français interrogés projettent d'acheter une voiture avec l'aide d'un crédit auto et 81% d'entre eux souhaitent plutôt se diriger vers un organisme bancaire ou spécialisé dans le financement auto.

Il convient bien aux personnes n’ayant pas les moyens de payer au comptant leur véhicule et qui aiment garder leur véhicule 5 ans ou plus.

Le coût d’acquisition du véhicule, le taux, la durée de remboursement, le montant des mensualités, le coût total du crédit sont fixés dès la signature du contrat de prêt.

Avantage

Les établissements de crédit peuvent financer la totalité du crédit

Permet de devenir propriétaire en étalement le financement. Vous déterminez la durée du remboursement, ce qui vous permet de déterminer au mieux votre budget.

Inconvénients

Les taux sont souvent élevés (autours des 6%), ce qui rend le prix d’achat final plus important qu’un achat au comptant.

 

 

La location avec crédit d’achat (LOA)

La LOA consiste en un contrat de location de longue durée (6 mois à 5 ans selon les cas), à l’issue duquel le locataire peut opter pour l’achat du véhicule à un prix convenu dès le début du contrat qui correspond généralement au montant du dépôt de garantie versé à la souscription ; il peut aussi restituer le véhicule sans l’acheter. Le contrat est conclu pour un nombre de kilomètres fixé à l'avance. En cas de dépassement, il y aura une facturation supplémentaire. A cela s'ajoute une assurance de "dommage tous risques", qui permet en cas d'accident, de destruction, ou de vol de l'automobile de prendre en charge les montants des loyers restant à payer.

Avantage

Ce type de contrat convient aux personnes aimant changer régulièrement de véhicule. De plus, vous pouvez choisir entre acheter ou restituer le véhicule à la fin du contrat.

Inconvénient

Durant la période de location, vous n’êtes pas propriétaire du véhicule.

A savoir : A ne pas confondre avec la LLD (location longue durée) qui s'apparente à la LOA mais le véhicule est restitué en fin de contrat.

 

Transpoco vous aide sur la route grâce à son système de géolocalisation simple et intuitif

 

Démonstration gratuite

 

 

En savoir plus

Catégories : voiture, véhicule, financement, achat comptant, crédit, Autres, LOA, Sécurité, entretien, budget du véhicule

5 astuces pour négocier le prix de votre voiture

redigé par John Harrington le 19 novembre 2014 09:31:00 GMT

 negociation

 

L’achat d’une voiture est un poste de dépense important. Le prix est d’ailleurs devenu le premier critère d’achat d’une voiture en France. De plus, c’est le produit que les Français tentent de négocier le plus. Nous vous donnons aujourd’hui 5 astuces pour négocier le prix de votre voiture afin que vous réalisiez des économies.

1 – Ne rien laisser paraître

Si vous vous montrez trop enthousiaste ou impatient à l’idée d’acheter votre véhicule, le commercial, souvent fin psychologue, vous poussera rapidement à signer le contrat. Vous perdrez alors en pouvoir de négociation. Ne laissez donc jamais paraître votre intérêt.

 

2 – Se renseigner sur le véhicule

Avant de vous rendre chez le concessionnaire, renseignez-vous sur le véhicule, ses caractéristiques et son prix. Vos recherches vous permettront de connaître le juste prix du véhicule que vous avez choisi, et ainsi pouvoir négocier son prix. Internet, est l’outil le plus rapide pour effectuer ce genre de recherche.

3 – Faire jouer la concurrence

Ne vous contentez pas d’un seul concessionnaire. Commencer par rechercher sur internet, puis rendez-vous dans plusieurs concessionnaires afin d’avoir un devis. Vous pourrez ensuite vous rendre dans celui qui propose le prix le plus intéressant.

4 – Le bon modèle…

Sachez que pour chaque modèle, le vendeur a un maximal de remise qu’il ne peut pas dépasser (par exemple 10% du prix du véhicule). En posant beaucoup de questions, vous pouvez essayer de connaître ce montant afin d’avoir la remise maximale accordée au modèle ou de choisir votre modèle en fonction du montant des remises. Vous aurez plus de marge de manœuvre sur des véhicules de luxe, de sport ou haut de gamme car les marges sur ces modèles y sont plus importantes.

5- …Au bon moment

Durant l’année trois mois vous sont plus favorables : août, septembre et décembre. Les deux premiers mois représentent une période creuse pour le marché, il sera donc plus facile de négocier durant ces mois. Chaque fin d'année en décembre, les concessionnaires analysent leurs objectifs. S'ils ne sont pas remplis, vous avez toutes vos chances pour négocier une meilleure remise !

 

Vous retrouverez encore plus d'astuces pour négocier le prix de votre voiture dans l'article à venir...

 

Optimisez votre flotte grâce à notre guide que vous pouvez télécharger gratuitement !
En savoir plus

Catégories : Budget, voiture, véhicule, négocier, prix, concessionnaire, Autres, Sécurité, entretien, budget du véhicule

Vente automobile : hausse de 6,3 % en septembre

redigé par John Harrington le 3 octobre 2014 09:18:40 BST

 Le comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) annonce une bonne nouvelle avant l'ouverture demain du mondial de l'automobile à Paris. Les ventes de voitures neuves ont augmenté de 6,3 % en septembre 2014 par rapport au même mois l'an passé.

En termes de ventes, cela représente 151 101 immatriculations de voitures neuves sur 22 jours ouvrables, contre 142 166 sur 21 jours en septembre 2013. Rapporté au nombre de journées ouvrables comparable, cela représente une hausse de 1,5 %.

renault-captur-1116968_640.jpg

Les chiffres sur l'année

Sur les neufs premiers mois, la hausse des ventes de véhicules en France a été de 2,1 %. En journées ouvrables cela représente 2,6 %.

Sur l'année, 1 337 327 véhicules ont été vendus en France. L'an dernier, les ventes étaient de 1 309 813, mais 2013 avait représenté le point bas de la crise du secteur.

Une hausse profitable aux Français !

Les constructeurs français s'emparent de 57,14 % du marché domestique en septembre. Ce chiffre étant de 56,13 % depuis le début de l'année.

Grâce au 25,7 % d'augmentation des ventes de Citroën, le groupe PSA Peugeot-Citroën a connu une hausse de 17,3% de ses ventes en septembre (en comparaison à septembre 2013). Dacia voit ses ventes améliorées de 34,1%, ce qui permet à Renault de gagner 5,3% de point de vente le mois dernier (toujours en comparaison à septembre 2013).

L'exemple de Renault : un retour de confiance en France ?

C'est en tout cas ce que laisse supposer Le PDG de Renault, Carlos Ghosn qui a déclaré il y a quelques jours qu'il voulait embaucher davantage d'ouvriers en France pour répondre à une augmentation de la production. Il déclare ainsi : « Il y aura des embauches, forcément, parce que vous ne pouvez pas produire 710 000 voitures avec le même nombre de personnes »

La production de Renault en France devrait passer de 530 000 véhicules à 710 000 par an d'ici 2016.

« Renault est aujourd'hui la troisième marque européenne et ambitionne de devenir la deuxième du continent, où l'entreprise réalise plus de 50 % de son chiffre d'affaires », a rappelé M. Ghosn.

Les voitures d'occasions ne sont pas en reste, progressant elles aussi de leurs côtés.

Optimisez la gestion de votre flotte grâce à notre carnet de suivi pour vos véhicules

 

En savoir plus

Catégories : voiture, France, véhicule, septembre, actualités, ventes, Autres, augmentation

Le rebadging : un prix différent pour une même voiture

redigé par John Harrington le 24 septembre 2014 08:56:11 BST

 

Qu’est-ce que le rebadging ?

Le rebadging (ou badge engineering) consiste pour un constructeur automobile à reprendre des modèles déjà commercialisés, par son groupe ou par un autre, pour les vendre sous sa propre marque. Pour cela, le constructeur apporte de légères modifications souvent esthétiques au niveau des feux ou du pare-chocs. Il peut également y apporter des équipements supplémentaires. Ainsi, la marque présentera le véhicule comme un nouveau modèle. Cependant, les caractéristiques techniques seront identiques au modèle d’origine. Quant au prix de vente, il peut parfois varier du simple au double, selon le positionnement de la marque. Cette méthode n’est pas illégale car elle est issue d’accords et d’alliances entre fabricants.

rebadging

Les avantages

Quels avantages peuvent alors en tirer les constructeurs ? Le rebadging a trois avantages majeurs.

Tout d’abord, un avantage financier. Le constructeur n’a pas besoin de concevoir une nouvelle chaîne en usine. Il peut reprendre celle existante ou partager la chaîne de montage avec une autre marque. Le coût de production est ainsi réduit. Cela permettra à la marque de proposer un prix attractif ou d’augmenter ses marges.

Le constructeur gagne également en temps. Alors qu’un modèle prend en moyenne entre 3 et 5 ans à concevoir, quelques mois suffisent dans le cas de rebadging. Cette méthode permet de commercialiser un modèle en un temps record.

Au point de vue marketing, le rebadging permet « de vendre un modèle sous la marque qui saura le mieux toucher sa cible dans un marché donné ». En effet, chaque marque dispose d’une cible qui leur est propre avec un public fidèle à la marque. Commercialiser un véhicule quasi-identique sous différentes marques permet ainsi de toucher un plus large public.

Quelques exemples de rebadging :

1) Aston Martin s'est servi de la base mécanique de la Toyota iQ pour fabriquer la Cygnet. Une différence de prix de 24 700€.

rebadging Prix de la Cygnet : 38 250€, Prix de la iQ : 13550€

2) Seat Mii (espagnol), Skoda Citigo (tchèque) et VW Up (allemand) : trois citadines issues des marques Volkswagen.

3 rebadging Volkswagen Up! : 9 890 € Seat Mii : 9 335 €
Skoda Citigo : 9 250 €

3) Depuis 2013, Ford commercialise aux Etats-Unis sa Lincoln MKZ. Il s'agit d'une berline de gamme moyenne supérieure, distribuée sous la marque premium du groupe américain

rebadging Ford Fusion :16 216 € Lincoln MKZ : 26 896 €
Pour en savoir plus sur Transpoco :
[hs_action id="2882"]
En savoir plus

Catégories : technologies, véhicule, constructeur, actualités, rebadging, Autres, marque

Les Francais reprennent leur voiture en 2013!

redigé par John Harrington le 29 novembre 2013 11:28:15 GMT

Depuis sa mise en place en 2009, l’Observatoire des mobilités et arbitrages automobiles (OMA) du Bipe a pour la première fois observé une hausse de l'utilisation de la voiture pour les déplacements quotidiens des Français.

« C'est la première fois que nous observons, dans le cadre de notre observatoire des mobilités et des arbitrages automobiles (Oma), une inversion de la tendance. En 2009, 79 % des Français utilisaient leur voiture pour se déplacer. Jusqu'en 2012, ce pourcentage n'a cessé de diminuer pour atteindre 73 %. Or, cette année, nous voyons revenir le véhicule comme mode de déplacement. 74 % des consommateurs l'ont utilisé pour bouger », observe Bénédicte Charvet

Ceci est surement à la stabilisation des prix du carburant "La baisse des prix à la pompe enclenchée depuis avril a largement favorisé cette inversion de tendance".

De plus, les automobilistes sont moins attentifs aux prix affichés à la pompe:

Ils étaient 80 % à s’en inquiéter en 2012, ils ne sont plus que 69 % à s’en occuper. Les Français estiment qu’il est indispensable de posséder une voiture à 66 %.

Pour finir , excellente nouvelle pour le marché de la voiture électrique on prévoit à partir de l’année prochaine une augmentation de + 4 %.

[hs_action id="1751"]

En savoir plus

Catégories : voiture, véhicule, Prix du carburant, Géolocalisation de véhicule, Géolocalisation de véhicules

Vos véhicules sont-ils bien entretenus ?

redigé par John Harrington le 4 avril 2013 15:36:54 BST

Avoir des véhicules en bon état et bien entretenu est primordial pour garantir un niveau de sécurité optimal pour vos conducteurs. Transpoco fait le point pour vous sur les principaux points de contrôle à effectuer.

Entretien-vidange-reparation-ok

Les éléments essentiels à bord

Ne pas hésiter à contrôler le bon fonctionnement des commandes de clignotants/phares/essuie-glaces mais aussi des ceintures de sécurité. A noter que toute ceinture de sécurité endommagée, même partiellement, doit être changée le plus tôt possible. Le bon réglage des rétroviseurs intérieurs et extérieurs est également nécessaire pour la sécurité et le confort de conduite.

Regarder le carnet d’entretien pour vérifier la date de la dernière révision

Le carnet d’entretien récapitule l’ensemble des visites nécessaires pour le véhicule. Sachez que la révision voiture se fait généralement tous les 20 000 ou 30 000 kms et dans tous les cas tous les 2 ans !

Par exemple, le liquide de frein est à changer tous les 2 ans, ça ne coûte pas cher, mais c’est essentiel pour maintenir une qualité de freinage.

Pneumatiques : contrôler l’état et l’usure vos pneus

Les pneus doivent avoir une profondeur au niveau des rainures de 1,6 mm. Comment mesurer ? Il suffit de regarder entre les rainures du pneu, vous trouverez un témoin qui sert de d’indicateur. Si le témoin est à fleur du pneu alors il est grand temps de le changer.

Pneumatiques : vérifier la pression des pneus

La pression des pneus se fait à froid et le véhicule en état de charge normal. Toutefois veuillez vous assurer que le véhicule ne soit pas chargé. Lorsqu’un véhicule est chargé, vous devez gonfler plus fort vos pneus. Regardez sur la porte du côté conducteur, vous aurez la pression à mettre dans vos pneus si vous devez prendre la route avec votre voiture chargée.

De façon générale, la pression des pneus se vérifie une fois par mois. Rouler sous gonflé est dangereux, et sur gonflé entraîne une usure asymétrique des pneus. Pour de longs trajets n’hésitez pas à rajouter entre 0,2 et 0,3 Bar dans chaque pneumatique par rapport aux recommandations constructeurs.

Pneumatiques : n’oubliez pas de vérifier la roue de secours

Elle n’est pas à négliger, vérifiez sa pression. Vous n’avez pas de roue de secours, vérifiez que vous ayez une bombe anti-crevaison en bonne état afin de vous rendre au garage le plus proche pour faire réparer votre pneu ou le faire changer.

Les niveaux

Le niveau d'huile est indispensable au bon fonctionnement du moteur et nécessite une vidange au moins chaque année.

Le liquide de refroidissement est lui aussi très important, notamment en période estivale. Il mérite donc une certaine attention. Attention à la présence de tâches sous la voiture qui peut être synonyme de fuites.

Balai d’essuie glace

Contrôlez les balais d’essuie glace avant de prendre la route. Les balais d’essuie glace doivent être changés tous les ans, voir deux fois par an dans les régions avec des amplitudes de températures importantes. Le soleil et le gel brûlent le caoutchouc et rendent les balais d’essuie glace inefficaces.

Les freins

Equilibre avant-arrière, gauche-droite, liquide de frein ou encore plaquettes, tout doit être contrôlé. L'épaisseur des disques aussi est importante, le plus prudent reste la révision chez son mécanicien.

L'éclairage

Pour contrôler l'éclairage, il convient de placer son véhicule face à un mur dans un endroit sombre. Le but étant de vérifier que les deux phares soient au même niveau. Quant à la hauteur des phares : les voitures actuelles disposent généralement d’une molette de réglage. Il faut également veiller à ce que toutes les ampoules fonctionnent et ne surtout pas oublier les clignotants.

Les objets obligatoires à bord

Les automobilistes doivent avoir dans leur véhicule un triangle de signalisation dans le coffre et un ou deux gilets de sécurité dans la boîte à gants. Cela est nécessaire en cas de panne, d’accidents ou de crevaisons.

N’oubliez pas les papiers obligatoires à présenter en cas de contrôle : carte grise, assurance, permis de conduire.

La sécurité est très importante, de nombreuses solutions existent pour la garantir, comme la géolocalisation de véhicule. Toutefois en suivant ces points de contrôle, Transpoco vous aidera à être plus serein, que vous soyez gestionnaire de flotte automobile ou simple utilisateur de véhicule.

liste sécurité

Source: Transpoco, Caradisiac, Turbo.

En savoir plus

Catégories : voiture, check-liste sécurité, véhicule, entretien, Géolocalisation de véhicule, Sécurité, entretien, budget du véhicule, Géolocalisation de véhicules

À propos de notre blog

Bienvenue sur notre blog !

Vous trouverez ici nos derniers articles et de nombreux conseils en matière de gestion de flotte : gestion de carburant, sécurité, entretien de vos véhicules et bien plus !

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos derniers articles et n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

Abonnez-vous pour recevoir nos derniers articles

Essai gratuit - gestion de flotte

Derniers articles

 

 

  Optimisation de votre flotte - telecharger