Transpoco - Notre Blog

Conseils pour la gestion de flotte, gestion et économie de carburant, les meilleures techniques de conduite et de sécurité pour vos employés

Distractions au volant ou... faire plusieurs choses au volant ?

Publié par Christophe Guegan31 mars 2021 09:38:00 BST

Distracted driving

Les conducteurs peuvent parfois penser qu'ils sont capables de faire plus que simplement conduire leur véhicule et malheureusement, ce n'est pas rare de voir ou d'imaginer des gens derrière le volant faire autre chose, comme manger ou envoyer un message à un ami. Que cela soit lié au manque de temps ou au stress caractéristiques de nos vies quotidiennes, il est bon de garder en tête que faire plusieurs choses au volant est dangereux et que ce n'est pas "réellement" faire plusieurs choses à la fois : ce que vous faites en réalité, c'est passer rapidement d'une tâche à l'autre, en d'autres termes, vous n'êtes pas concentré sur différentes tâches en même temps, comme vous pouvez le penser—vous êtes concentré sur une tâche en ignorant toutes les autres jusqu'à ce que votre concentration change à nouveau car votre cerveau ne peut se concentrer que sur une chose à la fois.

Que se passe-t-il alors si vous faites "plusieurs choses à la fois" en conduisant ? Exécuter d'autres tâches en étant au volant d'une voiture signifierait que vous n'êtes plus concentré sur la route, mais qu'à la place vous êtes concentré sur l'autre chose que vous faites, ce qui augmenterait vos chances de provoquer un accident.

Le travail de recherches "Driving and Multitasking: The Good, the Bad, and the Dangerous" (Faire plusieurs choses au volant : Le Bon, le Mauvais et le Dangereux) visait à déterminer la manière dont une deuxième activité affecte la capacité d'un conducteur à maîtriser un véhicule. Afin de réaliser cette étude, un simulateur de conduite a été créé avec deux scénarios différents : dans le premier, les participants devaient conduire dans leur voie sans circulation, alors que dans le deuxième, il y avait une circulation importante, dont d'autres véhicules qu'il fallait doubler.

Quatre tâches secondaires différentes ont été suggérées dans les différents scénarios : pas d'activité, écouter la radio, répondre à des questions posées à la radio ou utiliser une tablette. Le dernier s'est avéré être le plus dangereux, alors que, curieusement, écouter la radio ou répondre à des questions posées à la radio ont donné les meilleurs résultats de conduite. La conduite seule n'a pas donné de meilleurs résultats que la conduite associée à une des tâches impliquant la radio, et tendait même à être un peu moins bonne.

Ces résultats suggèrent que les conducteurs passent à des tâches secondaires internes lorsqu'il n'y a rien d'autre dans des environnements de conduite monotones ou répétitifs. Cette errance de l'esprit pourrait avoir un effet d'interférence plus important avec la conduite qu'avec des tâches secondaires non visuelles, donc il est important de faire le point avec les conducteurs et de considérer leur bien-être comme partie intégrante de leur santé.

Une aide pour renforcer la sécurité de votre flotte ? Commencez les vérifications électroniques de votre flotte et renforcer sa sécurité

Catégories: Sécurité de la flotte, Conduite sécuritaire

Top publications

New call-to-action