Transpoco - Notre Blog

Conseils pour la gestion de flotte, gestion et économie de carburant, les meilleures techniques de conduite et de sécurité pour vos employés

L'impact de la COVID-19 sur les voyages d'affaires

Publié par Christophe Guegan22 septembre 2021 08:00:00 BST

The impact of COVID-19 on business travelling
Durant la pandémie, la grande majorité des entreprises (93 %) ont remplacé les voyages d'affaires nationaux par des réunions virtuelles, selon une nouvelle enquête du département des Transports (DfT).

Le sondage, effectué par Ipsos Mori, révèle que presque la moitié (44 %) des entreprises ont remplacé tous les voyages, 41 % la moitié ou plus et 8 % moins de la moitié. Seulement une sur 14 – 7 % des entreprises, n'en a remplacé aucun. La moitié des entreprises (50 %) ont considéré que les réunions entièrement virtuelles étaient un bon moyen de remplacer les voyages d'affaires ; plus d'un quart (28%), en revanche, désapprouvent. Une proportion légèrement supérieure (57 %) était d'accord sur le fait que les réunions avec un mélange entre virtuel et face-à-face étaient un remplacement satisfaisant aux voyages d'affaires. Une sur cinq (20 %) n'était pas d'accord. 

Le sondage du DfT indique que la proportion d'employés voyageant pour les affaires devrait rester la même après la pandémie.

Les entreprises attendent une moyenne de 38 % d'employés voyageant pour les affaires, contre 40 % avant la pandémie. Seulement 1 % des entreprises sondées par Ipsos Mori a déclaré qu'aucun employé ne voyagerait pour des réunions en face-à-face.

Cependant, les données du DfT indiquent que la fréquence des réunions en face-à-face devrait chuter, car les réunions virtuelles vont rester présentes.

Deux cinquièmes (41 %) des entreprises ont déclaré qu'elles s'attendaient à faire moins de voyages d'affaires qu'avant la pandémie (27 % un peu moins, 14 % beaucoup moins) et plus d'un quart (27 %) s'attendent à faire davantage de voyages d'affaires (19 % un peu plus, 8 % beaucoup plus).

Presque un tiers (30 %) a déclaré qu'elles s'attendaient à effectuer le même nombre de voyages d'affaires.

En partant du principe qu'il n'y a plus de restrictions, les entreprises s'attendent à utiliser un mélange similaire des principaux modes de transport qu'avant la pandémie, avec un retour du train longue distance et des vols domestiques, et une réduction de la proportion des voyages en voiture, comparé aux chiffres durant la pandémie.

Les entreprises affirment qu'elles s'attendent à ce qu'en moyenne, 33 % des voyages s'effectuent en voiture, contre 29 % avant la pandémie.

Pendant ce temps, 13 % choisiraient d'utiliser le train comme mode de transport principal contre 15 % avant la pandémie, et 11 % utiliseraient les compagnies aériennes intérieures contre 14 % avant la Covid-19.

 

Le véritable coût lié aux erreurs de gestion de la sécurité de la flotte pour les entreprises

Photo by Martin Sanchez on Unsplash

Top publications

Intéressé(s) par la gestion de flotte ?