New Module

Add content here.

Chiffres de consommation de carburant et données d'émissions : ce qui va changer avec la norme WLTP

redigé par Mathilde Cochin le 12 juin 2018 09:02:00 BST

Fuel consumption figures and emissions data countdown to WLTP

Les chiffres de consommation de carburant sont des données clés pour les gestionnaires de flottes. En effet, les secteurs du transport et de la construction automobile sont particulièrement attentifs à l'actualité concernant la suppression des émissions NEDC (New European Driving Cycle) au profit du nouveau régime WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure).


D'ici le 1er septembre 2018, les constructeurs automobiles devront s'assurer que toutes les voitures et camionnettes neuves ont été testées dans le cadre du nouveau protocole. Cela devrait fournir aux consommateurs et aux gestionnaires de flottes des chiffres plus représentatifs de la consommation de carburant et des émissions de CO2.


Le WLTP a été développé au sein de la Commission Economique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU), avec le soutien de la Commission européenne, afin de fournir des conditions d'essai plus réalistes. L'objectif est de mieux refléter l'expérience des conducteurs dans le monde réel. Le test sera éventuellement combiné avec le RDE, le nouveau test “Real Driving Emissions” dont la première étape a été mise en place en septembre 2017. Durant les essais RDE, un véhicule équipé d'un équipement spécifique est conduit sur les routes publiques et dans un large éventail de conditions différentes. Des données sont collectées afin de vérifier que les plafonds légaux pour les véhicules polluants ne sont pas dépassés.


Alors qu'il semble y avoir une certaine confusion entre les différents types de tests de consommation de carburant et d'émissions, le secteur des flottes émet déjà des hypothèses sur les conséquences de l'échéance du 1er septembre : y aura-t-il des changements concernant les taxes sur les avantages en nature ? Y aura-t-il des confusions en raison de la coexistence possible de deux véhicules identiques ayant des chiffres d'économie de carburant différents parce qu'ils ont été homologués sur des cycles de conduite différents ? Et les constructeurs automobiles seront-ils obligés d'offrir des réductions importantes sur les voitures qui ne répondent pas aux normes, au moins pendant le délai de grâce que certains pays ont déjà offert après le 1er septembre ?


Il y a quelque semaines, le constructeur suédois Volvo a été le premier à faire en sorte que tous les modèles de sa gamme de voitures soient conformes aux nouvelles règles WLTP. Il s'agit de tous les modèles à essence et diesel, ainsi que de la collection de véhicules hybrides. A partir de septembre 2018, toutes les voitures neuves devront être certifiées selon le test WLTP et non NEDC. Les voitures qui ne sont pas conformes au WLTP avant la date limite seront interdites à la vente.


Alors que les flottes et les automobilistes connaissent encore une certaine confusion et que les constructeurs automobiles commencent à se faire une idée du WLTP, d'autres s'opposent au fait que même avec un test qui imite plus étroitement les conditions de conduite réelles avec des données supposées plus réalistes, il peut toujours y avoir un écart entre le test et la réalité. Si vous souhaitez vraiment être en possession de chiffres réels de consommation de carburant, seule la technologie de mesure de la consommation réelle peut fournir une réponse réaliste.

Réduisez votre consommation de carburant et vos émissions

En savoir plus

Catégories : Emissions de CO2, WLTP, consommation de carburant

Émissions de CO2 : tout ce qu'il faut savoir sur la vignette Crit’Air !

redigé par Julia Barbier le 9 février 2017 09:00:00 GMT


Emissionsco2-vignette-crit'Air.png

 

Le 15 janvier dernier, la ville de Paris a mis en place un système de pastilles de couleur qui doit aider à réduire les émissions de polluants atmosphériques. Cette vignette Crit'Air devrait faciliter l'identification des véhicules les moins polluants puisqu'une couleur sera attribuée pour chaque type de véhicule, selon sa date de première immatriculation, la norme européenne ainsi que son émission de carburant ou le moteur dont il dispose. Les véhicules non classés, donc sans vignette, sont considérés comme les plus polluants et ne pourront plus circuler dans la capitale du lundi au vendredi de 8h à 20h. Tous les véhicules sont concernés, même ceux immatriculés à l’étranger.

 

Paris intra-muros est une ZCR, zone à circulation restreinte, il est donc obligatoire de porter sa vignette Crit'Air et d'être situé dans la catégorie autorisée par la commune pour accéder à cette zone (un panneau indique le début de chaque ZCR). De plus, vous pouvez disposer d'avantages considérables si vous possédez une vignette  Crit’Air, en voici la liste :


  • Places de parking spéciales à disposition
  • Conditions de circulation avantageuses en cas de pic de pollution
  • Zones à circulation restreinte accessibles

 

Ce dispositif est permanent et obligatoire dans la capitale, il est temporaire et sur la base du volontariat dans les autres zones à circulation restreinte telles que Lyon, Bordeaux ou Toulouse.

 

En tant que gestionnaire de flotte d’entreprises, faites attention à bien contrôler vos véhicules utilitaires immatriculés avant le 1er janvier 1997 et les poids lourds immatriculés avant le 1er octobre 2001, qui sont considérés comme non-classés.  Vous pouvez commander votre vignette sur le site internet du Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, le montant de la vignette et de son envoi jusqu’à votre adresse est de 4,18 €. Si vous possédez 50 véhicules ou plus, vous pouvez faire un devis et commander l’ensemble des vignettes groupées via un module sécurisé réservé aux gestionnaires de flotte (toujours sur le même site). Ainsi vous pourrez regrouper toutes les informations nécessaires sur vos véhicules ainsi que les différentes adresses d’envoi si vos véhicules ne sont pas localisés au même endroit.

 

En ce qui concerne les véhicules professionnels européens et ceux non immatriculés en France, le port de la vignette sera obligatoire pour entrer dans les ZCR à partir d’avril 2017. Si vous possédez des véhicules circulant dans la capitale, il pourrait vous coûter cher de ne pas les signaler avec la vignette Crit’Air. Notez bien que pour non-port de vignette ou port de vignette non correspondante, le montant de l’amende peut s'élever de 68 € à 135 €, il en est de même pour les véhicules circulant sans vignette en semaine de 8h à 20h.

 

Déclarez donc tous vos véhicules de flotte : vous pourriez même être gagnants si vos véhicules sont classés comme non polluants ou électriques, les avantages sont nombreux !

 

Photo Credit: © Vignette Crit'Air - www.green-zones.eu/en

 

 

Optimisez votre flotte en contrôlant la consommation de carburant grâce à SynX !

En savoir plus

Catégories : normes, actualités, Gestion de flotte, Emissions de CO2, Vignette auto

Emissions de CO2 dans les transports !

redigé par John Harrington le 21 mai 2012 15:10:10 BST

Ils sont scientifiques, journalistes, politiques ou militants écologistes, et tous s’accordent à dire qu’il faut réduire considérablement les émissions de C02 dans les prochaines années. Une grande majorité d’entre eux pensent que la principale cible est le transport, premier secteur émetteur de ce gaz à effet de serre. C’est presque devenu une routine que d’entendre s’exprimer tous ces corps de la société sur un sujet qui doit impliquer chaque citoyen lambda.

Mais, plus rares sont les cris d’inquiétudes venus tout droit de responsable de sociétés comme M. Oliva, directeur prospective et développement durable chez Michelin, dont son intervention sur le sujet est décrit dans un article publié sur le site autoactu.com. Pour lui, il faut réduire considérablement les émissions de CO2 par les véhicules particuliers pour les emmener à une moyenne de 50g/km parcouru afin de remplir les objectifs de 450ppm en équivalent C02 dans l’atmosphère d’ici à 2100.

Certes, 2100 est une année que l’on a le temps de voir venir. Mais avec des pays émergeants dont la croissance presque exponentielle de leur parc automobile a encore de l’avenir, les échéances intermédiaires sont bien plus inquiétantes. Et notamment l’année 2017, évoqué par M. Oliva comme année décisive et pour laquelle les objectifs de 2100 pourraient devenir illusions si des mesures drastiques ne sont pas prises rapidement en terme de réduction de la consommation en carburant notamment.

Rien de nouveau en soit, pourrait-on penser, car tout le monde, s’il n’est pas reclus au fin fond d’une forêt sans aucune source d’information, est conscient qu’il faut réduire, entre autre, sa consommation personnelle de carburant pour sauver notre planète. Mais quand les responsables de sociétés, dont le chiffre d’affaire repose essentiellement sur la taille du parc automobile mondial, chantent dans le même chœur que les experts de l’environnement, les alertes peuvent difficilement être ignorées.

En savoir plus

Catégories : gps, Ecologie, Eco-conduite, développement durable, Emissions de CO2, Géolocalisation de véhicule, Transports

À propos de notre blog

Bienvenue sur notre blog !

Vous trouverez ici nos derniers articles et de nombreux conseils en matière de gestion de flotte : gestion de carburant, sécurité, entretien de vos véhicules et bien plus !

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos derniers articles et n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

Abonnez-vous pour recevoir nos derniers articles

Essai gratuit - gestion de flotte

Derniers articles

 

 

  Optimisation de votre flotte - telecharger