New Module

Add content here.

4 défis importants que les gestionnaires de flottes aéroportuaires doivent relever

redigé par Roxane Teixeira le 24 février 2020 12:00:19 GMT

skyler-smith-9xdho4stJQ8-unsplash


L'industrie de l'assistance en escale connaît une croissance considérable ces dernières années. Malgré les nouvelles extrêmement positives et les gestionnaires de flottes aéroportuaires de soutien au sol connaissant un moment de prospérité sans précédent, nous ne devons pas oublié que cela signifie aussi une pression accrue et une concurrence féroce.

Quelles sont les défis les plus importants que les gestionnaires de flottes aéroportuaires doivent relever ?

#1 - Atteindre les objectifs environnementaux. L'industrie aéronautique se développe à un rythme soutenu, de même que l'industrie de l'assistance en escale. Les flottes de manutention et les G.S.E. sont soumis à une demande croissante et doivent être efficaces, non seulement en termes de services, mais aussi en termes d'objectifs environnementaux - c'est pourquoi elles commencent à chercher des véhicules alternatifs ou des moyens d'éviter les déplacements inutiles et le gaspillage de carburant.

#2 - Fournir un lieu de travail sécurisé. Avec toute l'actvitié se déroulant dans un espace et un délai aussi restreints, la sécurité des employés et des passagers suscite de grandes inquiétudes. Il est alors nécessaire que le tâches soit exécutées rapidement, sans pour autant compromettre les contrôles, l'entretien et la mise en place de procédures normalisées.

#3 - Réduire les incidents. On estime que les risques professionnels, les accidents et les absences sur le lieu de travail entraînent des frais de plusieurs milliards de dollars pour l'industrie aéronautique, et plus particulièrement dans le secteur de la manutention au sol, avec plus de 4 milliards de dollars de frais. En termes de dommages causés aux équipements de soutien au sol, les frais avoisinent les 12 milliards de dollars concernant les accidents, les pénuries de personnel, prenant ainsi en compte l'assurance accidents du travail et d'autres facteurs. Avec une telle augmentation d'activité, il y a évidemment de bonnes nouvelles en ce qui concerne la partie commerciale, mais aussi plus de possibilité d'incidents - d'où la raison pour laquelle il s'agit d'un défi actuel, qui devrait être considéré comme constant.

#4 - Garder le rythme malgré l'augmentation du trafic aérien. La congestion ne se produit pas seulement dans l'air ou sur les routes d'un pays, mais aussi dans les aéroports. Il est alors important de développer des systèmes de transport efficaces et des terminaux d'aéroport automatisés, afin que les opérations se déroulent avec efficacité et rapidité avant le décollage et après l'atterrissage. Les gestionnaires d'équipements de soutien au sol doivent comprendre les exigences actuelles et à venir, ils doivent être prêts à gérer correctement le déroulement des opérations et à se plier aux nouvelles exigences.

Réduire les accidents routiers professionnels

En savoir plus

Catégories : GSE fleets, Airport fleet management, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

3 erreurs que les entreprises de services au sol devraient éviter de faire à tout prix

redigé par Roxane Teixeira le 19 février 2020 16:24:12 GMT

john-matychuk-dJdcb11aboQ-unsplash


Le travail des entreprises d'équipements de soutien au sol se base sur le décollage et l'attérissage constant des avions, alors même que ceux-ci se produisent dans des espaces restreints et un temps limité. Ainsi, dans le déroulement de ces opérations quotidiennes, certaines choses peuvent mal tourner.

Afin de maximiser la sécurité dans un environnement aussi difficile, de répondre aux exigences des compagnies aériennes et de respecter leurs délais stricts d'exécution , il y a des erreurs que les entreprises d'équipements de services au sol doivent éviter à tout prix. Dans cet article, nous allons voir 3 d'entre elles.

#1 - Compromettre le temps de formation. La courbe d'apprentissage du personnel des services de soutien au sol est importante, mais le temps consacré à la formation dudit personnel ne doit pas être sacrifié. La majorité de la littérature aéronautique concerne la formation des pilotes, du personnel de cabine et des ingénieurs... Mais les connaissances partagées sur les services de soutien au sol sont encore limitées. La formation pratique est donc une ressource extrêmement importante, car il n'existe aucun système d'accréditation ni de licences spécifiques pour ces rôles, comme c'est le cas pour l'aviation.

#2 - Ne pas savoir de quel avion s'occuper. Que ce soit une évidence ou non, c'est en réalité un véritable challenge : pensons aux opérations au sol habituellement requises, à la haute densité des équipements nécessaires par avion, ou aux nombreux travaux au sol devant être effectués simultanément et rapidement. Les connaissances de la configuration et des différentes pièces de l'avion sont alors essentielles pour envisager des manœuvres sur la passerelle, tout en portant une attention particulière à l'espace extrêment limité et aux composants spécifiques devant être pris en compte afin d'éviter les erreurs humaines et les incidents.

#3 - Ne pas signaler les procédures anormales. Les procédure anormales n'entraînant pas de dommages visibles, les incidents "évités de justesse" et les événements similaires doivent être signalés, même s'ils ne causent pas de blessures ou de dommages visibles. L'idée est que seules les procédures approuvées et normalisées soient adoptées, tandis que les procédures anormales doivent être signalées afin de ne pas être répétées.

Baisse de la mortalité routière en France en mai 2018

En savoir plus

Catégories : bons réflexes, transport and logistics, logistique, trajets, GSE fleets, Airport fleet management, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

La gestion de flottes de A à Z : M pour Maintenance - un élément clé dans la gestion de flottes

redigé par Roxane Teixeira le 19 février 2020 16:23:35 GMT

cesar-carlevarino-aragon-NL_DF0Klepc-unsplash


Si vous lisez ceci, c'est que vous être probablement plus que conscient de l'importance des véhicules pour votre entreprise - ce qui explique pourquoi la lettre M est pour Maintenance dans notre série sur la gestion de flottes de A à Z - et il est fort probable qu'une entreprise ne pourrait pas fonctionner sans eux ou, tout au moins, certaines de vos tâches quotidiennes seraient impossible à réaliser. C'est pourquoi le fait de garder vos véhicules en bon état de marche grâce à des régimes d'entretien appropriés vous garantira une entreprise efficace et saine. Non seulement les véhicules bien entretenus doivent passer des inspections régulières, mais ils permettent également aux employés d'avoir confiance en leurs équipements. Dans le cas contraire, vous vous retrouverez avec une flotte peu fiable laissant tomber les clients, coûtant de l'argent en réparations et aliènant votre personnel - une alternative à éviter comme la peste !

Qu'est-ce que la maintenance de flottes ?

L'entretien de la flotte est le processus visant à maintenir vos véhicules en bon état de fonctionnement afin qu'ils soient sûrs, fiables et puissent rester sur la route le plus longtemps possible. L'élaboration d'un programme d'entretien préventif fait partie intégrante de la gestion d'un parc automobile et aide les entreprises à réduire les coûts d'exploitation, ainsi qu'à améliorer les résultats d'inspection des véhicules, entre autres.

Quels types de maintenance connaissons-nous ?

En général, la maintenance possède deux approches : réactive et proactive. Alors que la maintenance réactive se concentre sur la réparation d'un engins défaillants, la maintenance proactive, quant à elle, se concentre sur l'évitement des réparations et des défaillances des engins grâce à des stratégies préventives qui anticipent les problèmes potentiels (dans certains cas, en suivant les recommandations du fabricant ou en établissant une série de contrôles de routine) et des méthodes prédictives (stratégies complémentaires basées sur une base de données de contrôles de maintenance de véhicules spécifiques). La maintenance réactive et la maintenance proactive peuvent toutes deux sembler avoir des avantages, mais la maintenance réactive, liée à une préparation minimale, n'est pas nécessairement propice à un résultat positif : les temps d'arrêts sont souvent incohérents et imprévisibles ; elle est associée à une utilisation inefficace de la main-d'œuvre et/ou à des coûts plus élevés résultant de problèmes mécaniques qui auraient pu être résolus plus facilement, plus tôt et à moindre coût, voire même qui auraient pu être évités.

Est-il préférable d'avoir un service de maintenance ou de sous-traiter ?

Aucune réponse ne pourrait en réalité s'adapter aux différents types de flottes et d'entreprises. Les petites flottes pourraient, par nécessité, faire appel à un prestataire externe de maintenance en raison de leur taille et de leurs ressources disponibles. A contrario, les plus grandes flottes pourraient trouver préférable d'avoir un service interne et structuré de maintenance. Mais rien n'est écrit noir sur blanc. L'important est que les flottes soient conscientes que l'entretien de leurs engins est nécessaire et que, par conséquent, le prestataire, ou elles-mêmes, dans le cas où elles décideraient de sous-traiter, ont des responsabilités.

Quelles solutions technologiques peuvent booster la gestion de flottes ?

De nos jours, la gestion de flottes n'est plus un service relegué à un tableur. Plus moderne, les logiciels de gestion de flottes sont fournit avec une section complète sur la maintenance, possèdant au moins trois fonctionnalités très pratiques :

  • Planification - un calendrier d'entretien avec des alertes pour les événements spéciaux et la maintenance régulière à effectuer.
  • Contacts des fournisseurs - un système qui enregistre toutes les données pertinentes de vos prestataires d'entretien, servant ainsi de base de données.
  • Contrôles des véhicules - un véritable changement si vous gérez une flotte, car vous pouvez facilement planifier les contrôles d'inspection  des véhicules à effectuer par vos conducteurs via une application qui stocke toutes les données pertinentes à des fins de conformité et d'audit.

Le coût global de possession d’un véhicule (TCO), en baisse pour la France ?

En savoir plus

Catégories : GSE fleets, Airport fleet management, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

Des véhicules autonomes dans les aéroports : essais de bus électriques au Japon

redigé par Roxane Teixeira le 18 février 2020 10:55:46 GMT

ashim-d-silva-pGcqw1ARGyg-unsplash

 

Des tests sur un bus électrique autonome ont été réalisé le mercredi 22 janvier à l'Aéroport International Haneda de Tokyo, au Japon, dans le cadre d'un projet commun entre All Nippon Ariways (ANA), la compagnie aérienne la plus importante du Japon, SoftBank Corp., Advanced Smart Mobility et BYD.

Les tests effectués sur le véhicule, qui peut accueillir 57 passagers, ont pour objectif de démarrer un essai plus tard dans l'année. ANA a sélectionné un parcours spécifique pour l'essai, le bus devant parcourir le même segment de 1,9 km de la zone réglementée de l'Aéroport International Haneda, à plusieurs reprises au cours de la période de test. Pendant le test, l'évaluation du bus sera basée sur sa capacité à effectuer l'automatisation conditionnelle avec peu de surveillance humaine.

Le développement de ce bus électrique autonome est un exemple des recherches effectuées par ANA sur les dernières technologies, et ayant pour but d'améliorer le confort et la commodité des passagers, surtout à l'approche des Jeux Olympiques de Tokyo.

Une fois mis en place, le bus électrique autonome rendra l'usage des transports en commun plus pratique pour les passagers de l'Aéroport International Haneda et améliorera l'efficacité des services au sol.

Promouvoir les innovations technologiques comme les moyens de transports électriques autonomes et créer un aéroport intelligent est une mission urgente pour l'industrie aéronautique, qui doit faire à la pression pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre.

Essai gratuit - gestion de flotte

En savoir plus

Catégories : onboarding, GSE fleets, Airport fleet management, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

Durabilité des aéroports : achèvement de l'aire de stationnement à faible émission de carbone à Calgary

redigé par Roxane Teixeira le 18 février 2020 10:27:10 GMT

yeray-sanchez-ZKEjw7oLmQQ-unsplash

 

Dans des moments comme celui-ci, lorsque nous approchons d'un futur avec moins de ressources mais davantages de demandes, la durabilité est d'une importance capitale. Les aéroports ne font pas exception et des actions durables visant à réduire les impacts environnementaux, à maintenir la croissance économique et à aider les communautés locales, figurent désormais sur la liste des tâches à remplir de chaque organisation aéroportuaire.

L'Aéroport International de Calgary au Canada a récemment annoncé une mesure intéressante et extrêmement novatrice : la mise en œuvre d'une nouvelle installation de haute technologie, de dégivrage à faible teneur en carbone, le East Deicing Apron.

L'installation a été construite au cours des mois d'août et de septembre de l'année 2019 et l'aéroport local a maintenant commencé à l'utiliser. L'aire de stationnement a été construit avec un béton spécial à faible teneur en carbone. Le fabricant, CarbonCure, a adopté un procédé spécifique injectant du dioxyde de carbone (CO₂) résiduel capté par les fournisseurs de gaz industriels dans le béton pendant le malaxage, permettant la production d'un béton plus solide et plus durable.

Environ 25 000 m3 de béton à faible teneure en carbone ont été utilisés pour la construction du East Deicing Apron à l'aéroport de Calgary, ce qui représente 160 tonnes d'émissions de carbone réduites, soit 209 héctares de forêt absorbant le CO2 au cours d'une année.

Besoin de vous assurer d'une bonne gestion des risques au sein de votre flotte ? Lisez notre guide gratuit sur la conduite au travail. Vous préviendrez les accidents !

En savoir plus

Catégories : carbonfootprint, Airport fleet management, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

La gestion de flottes de A à Z : L pour Logistique

redigé par Roxane Teixeira le 17 février 2020 15:59:42 GMT

logistics-3125136_1920

Ce chapitre de notre série sur la gestion de flottes de A à Z nous amène à la lettre L, que nous associons naturellement à la logistique.

La logistique et la gestion de flottes sont étroitement liées, bien que leur association évidente puisse vous amener à considérer la logistique comme étant le droit exclusif de la gestion de flottes et s'appliquant principalement à la partie technologique du transport de biens ou de personnes. Si la logistique est une composante assez évidente de la gestion de flottes, elle s'applique également à d'autres secteurs dont le but est d'organiser efficacement les véhicules afin qu'ils puissent effectuer les trajets les plus pertinents. La science de la logistique, par exemple, est indissociable de toute entreprise militaire, où une erreur de calcul pourrait facilement faire la différence entre la victoire et la défaite. Et c'est de la campagne militaire, à l'époque de l'Antiquité, que la logistique est apparue. En effet, ce terme dérive du mot Grec ancien logistikos et fait référence à quelqu'un qui est doué en calculs.

Qu'est-ce que la logistique ?

La logistique est responsable de la planification et de la mise en œuvre des systèmes dont l'objectif fondamental est de transporter des marchandises d'un point d'origine A (une usine, par exemple) à un point de consommation B (un magasin, une grande surface, mais aussi, suite au développement du e-commerce, directement au domicile du client).

Le mouvement des produits est généralement ce qu'il y a de plus important dans la logistique, tandis que le transport est ce que les gens appellent communément "les moyens véhiculaires ou multimodaux utilisés pour livrer le produit à ses réseaux de distribution". Les biens ou les produits transportés peuvent également contenir des étiquettes ou des systèmes d'identification utilisés pour faciliter le suivi de leur progression et améliorer continuellement l'intégrité de la chaîne d'approvisionnement. Le flux de ces marchandises est, en fin de compte, la responsabilité du gestionnaire de flottes, ce dernier exerçant un contrôle sur le travail confié aux conducteurs, et étant également impliqué dans la sécurité des véhicules.

Il est essentiel que la logistique soit gérée correctement afin d'éviter les perturbations, les livraisons tardives ou les biens arrivant dans un état inapproprié, pouvant conduire, comme nous le savons tous, au client insatisfait et craint. Certes, ce n'est pas aussi catastrophique qu'une défaillance logistique militaire, mais cela pourrait tout aussi bien conduire à la liquidation.

Quelles parties du processus logistique dépendent des véhicules ou du transport ?

Dans la machine organisationnelle de la chaîne d'approvisionnement, les véhicules ne sont pas seulement les derniers maillons de la chaîne, ils sont aussi et surtout ce qui, en réalité, relie les maillons ente eux :

  • Stockage - les produits sont transportés vers des entrepôts.
  • Distribution - les produits et les marchandises voyagent jusqu'aux réseaux de distribution.
  • Opérations - les véhicules en sont un élément essentiel et une bonne organisation des ressources disponibles est nécessaire pour répondre aux exigences des clients.
  • P.G.I. - l'intégration des ventes, des achats, de l'entrepôt et des véhicules est unifiée dans la méthodologie du Progiciel de Gestion Intégré, permettant une communication fluide entre les parties internes et externes du processus.

Essai gratuit - gestion de flotte

En savoir plus

Catégories : GSE fleets, Airport fleet management, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

3 challenges importants que les flottes aéroportuaires devraient surmonter

redigé par Roxane Teixeira le 17 février 2020 10:29:40 GMT

ross-parmly-rf6ywHVkrlY-unsplash

 

Qu'est-ce que les "flottes d'équipements aéroportuaires" évoquent-elles? Pour la plupart des gens, ce sont les fuselages lumineux et colorés de divers avion qui leur viennent à l'esprit. De l'impressionnant A380, en passant par l'A320, ou encore le Boeing 747, dans lequel nous avons l'habitude d'embarquer pour les vols court-courriers, voire même les vols à bas prix, pour le travail ou notre propre plaisir. Mais la vérité est que les avions ne sont pas les seules flottes à nous transporter jusqu'à notre destination en toute sécurité - il existe aussi des flottes d'équipements aéroportuaires qui contribuent à rendre cela possible.

Tout comme n'importe quelle autre entreprise de flottes d'équipements au sol, les entreprises de flottes d'équipements aéroportuaires sont confrontées à un ensemble de défis qui les concerne tous. Cependant, l'aviation commerciale doit aussi faire face à un éventail de défis propre à son secteur.

Maintenant que nous avons clarifié les types de flottes sur lesquelles nous nous concentrons spécifiquement dans cet article, jetons un coup d'œil aux trois défis des flottes d'équipements aéroportuaires auxquels les entreprises de flottes d'équipements de soutien au sol, de manutention et de transport aérien s'attaquent chaque jour!

#1 - Gérer une flotte particulièrement diverse. Encore une fois, une image familière de véhicules de service nous vient à l'esprit, que ce soit les voitures, les camionnettes ou bien les pick-ups, nous les trouvons invariablement dans le périmètre d'un aéroport - ainsi que les bus et les navettes qui transportent les passagers entre les aérogares, jusqu'aux portes d'embarquement ou vers et depuis les avions. Mais ces véhicules représentent une partie infime des flottes intervenant au sein des aéroports, sur leurs pistes et leurs rampes. Les flottes d'équipements aéroportuaires sont en fait composées à la fois d'actifs motorisés et non-motorisés, ces derniers étant tous d'égale importance dans le transport de marchandises et de personnes par voie aérienne. Ils doivent aussi tous être localisé avec précision et entretenu, afin d'assurer un service rapide et efficace. Les flottes d'équipements aéroportuaires pourraient à peu près avoir presque tous les moyens de transport possibles: pensez aux tracteurs et aux tapis à bagages, aux camions de ravitaillement, aux tracteurs de remorquage, aux camions de restauration, aux bus, aux rampes mobiles, aux véhicules de transport et de chargement de cargaison, aux véhicules de lutte aviaire, aux véhicules de sécurité incendie, aux véhicules d'entretien et d'inspection des pistes, aux véhicules d'assistance, aux véhicules de nettoyage, de dégivrage et de déneigement, aux véhicules "Follow Me"... Impressionnant, n'est-ce pas?

#2 - Avoir "des pouvoirs cosmiques phénoménaux - dans un vrai mouchoir de poche" n'est pas si amusant: ce n'est pas seulement la devise du génie d'Aladdin, mais aussi le gagne-pain des flottes d'équipements aéroportuaires. Avions, véhicules et actifs circulent avec précision dans un espace limité afin de garantir que les plages horaires soient respectées, qu'il n'y ait aucun retard causé par les activités sur le terrain, et que ces dernières se soient déroulées en toute sécurité et conformité, vol après vol.

#3 - Différents actifs dans un espace réduit - ou plutôt, dans BEAUCOUP d'espaces réduits. Si nous considérons les aéroports comme étant des périmètres réduits et des sociétés de manutention ayant un nombre de défis à relever se basant sur les aéroports qu'elles contrôlent, les flottes d'équipements aéroportuaires doivent, quant à elles, fonctionner de manière cohérentes et standardisées partout dans le monde. Elles doivent se conformer à différentes réglementations sur différents marchés en même temps et avec différents stades de développement ou de maturité selon l'aéroport dans lequel elles travaillent.

Le coût global de possession d’un véhicule (TCO), en baisse pour la France ?

En savoir plus

Catégories : transport and logistics, logistique, GSE fleets, Airport fleet management, Gestion de flotte Aeroport

La demande continue de camions de restauration aéroportuaires atteindra de nouveaux sommets au cours de la prochaine décennie

redigé par Roxane Teixeira le 17 février 2020 10:19:42 GMT

gary-lopater-dOOGrK3zcUc-unsplash

 

Selon un nouveau rapport de Fact.MR, récemment publié dans Airport Catering Trucks Market, la forte demande de flottes d'équipements aéroportuaires développe considérablement ce secteur et offre d’importantes opportunités d’investissements. En effet, les compagnies aériennes et les autorités aéroportuaires investissent davantage dans des infrastructures, et cette hausse a globalement affecté la demande de camions de restauration aéroportuaires.

Cette nouvelle étude confirme que la construction permanente de nouveaux aéroports dans des zones développées et émergentes étend le marché des véhicules hôteliers aéroportuaires à un taux de croissance annuel composé (C.A.G.R.) de 5,7%.

La majorité des demandes viennent d’économies développées, comme l’Amérique du Nord et l’Europe, où le taux de ventes en termes de camions de restauration aéroportuaires est principalement focalisé aux Etats-Unis, en Allemagne, au Royaume-Unis et en Russie. Mais l’Amérique du Nord reste tout de même en première ligne, avec l’Europe sur ses pas, et ce marché bourgeonnant qu’est le transport aérien contribue aussi à la demande mondiale.

Le fort intérêt porté sur l’amélioration et l’expansion des infrastructures aéroportuaires des aéroports situés dans les zones développées comme la Chine et l’Inde motive les ventes des marchés régionaux. Le gouvernement chinois prévoit de construire 136 nouveaux aéroports d’ici 2025, ce qui va provoquer une augmentation substantielle de la demande de véhicules hôteliers aéroportuaires. Une hausse des ventes en Inde et en Océanie est aussi attendue.

La réfrigération fait partie intégrante du transport de denrées périssables et restera une préoccupation majeure. Cependant, qui dit réfrigération dit prix élevés, et ces derniers affectent le prix des camions de restauration aéroportuaires de manière générale. En conséquence, il y a généralement une plus forte demande pour les camions non-réfrigérés, et il n'y a aucune raison que cela change au cours des 10 prochaines années.

Fact.MR rapporte que les camions de restauration hybrides sont les grands favoris sur le marché. La vente de ces types de camions est 19 fois plus importante que celle des camions de restauration électriques. C'est leur adaptabilité concernant la consommation et l'économie de carburant, ainsi que la puissance et la durabilité de leur moteur qui rendent ces camions aéroportuaires hybrides si économiquement viables pour les consommateurs. Cependant, cette forte position sur le marché peut drastiquement changer en faveur des camions de restauration électriques, en raison des réglementations de l'Agence de protection de l'environnement (E.P.A.) sur les émissions de carbone et les effets sur l'environnement. Bien que partant d'un taux relativement bas, les camions de restauration électriques pourraient connaître une croissance considérable.

Le rapport indique également que l'accent est davantage mis sur le lancement de camions de restauration électriques afin de répondre à la croissance de la demande. Ainsi, les constructeurs souhaitent consolider leur position sur le marché des camions de restauration aéroportuaire, tant dans les zones développées que dans les zones émergentes. Mais ils visent surtout à satisfaire la demande dans les économies émergentes, compte tenu de leur important potentiel de croissance.

Optimisez votre gestion de flotte avec cet eBook gratuit

En savoir plus

Catégories : Economies sur gestion de flotte, vehicule autonome, driver behaviour, trajets, GSE fleets, Airport fleet management, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

Les compagnies aériennes et leurs résolutions pour cette nouvelle année... Que faut-il retenir?

redigé par Roxane Teixeira le 7 février 2020 11:41:39 GMT

jamie-street--d6kTMGXV6E-unsplash

Bientôt un mois que 2019 n’est plus, et si vous ne savez toujours pas quelles résolutions censés prendre pour 2020… c’est maintenant ou jamais - il n’est jamais trop tard pour commencer avec quelques résolutions concernant les flottes d’équipements de soutien au sol dans les Aéroports (G.S.E: Ground Support Equipment) et tout le secteur.

Voyons maintenant quelles pourraient être les meilleures résolutions que vous pourriez réaliser en 2020!

#1 - Renforcez la productivité. Si vous avez les bonnes ressources disponibles et que votre personnel est formé pour donner les meilleures performances, vous devriez certainement chercher à renforcer la productivité sous tous les angles - par exemple, votre personnel peut perdre du temps à réaliser une tâche inutilement fastidieuse qui pourrait éventuellement être automatisée et accélérée : pensez aux contrôles de maintenance du matériel du soutien au sol des flottes aériennes, par exemple...

#2 - Débarrassez-vous de l'obsolescence. Comme le veut l’adage, le bon vin se bonifie avec l’âge. Mais c'est certainement un dicton qui ne devrait pas toujours être pris au pied de la lettre. Il se peut que vous soyez en possession de véhicules vieillissants qui soient toujours efficaces et qui fonctionnent, et c'est très bien. Mais qui dit véhicules vieillissant, dit pratiques obsolètes qui doivent être mises à jour en faveur de quelque chose de plus efficace et de plus sûr. Seulement si vous pouvez savoir ce qui est obsolète, bien entendu, et avoir des sources fiables qui vous le confirment... Ce sera toujours un peu plus simple de cette façon.

#3 - Accueillez l'aéroport intelligent à bras ouverts. Au cours de la dernière décennie, le trafic aérien a considérablement augmenté, représentant un réel défis pour la sécurité et multipliant le flux de personnes, de bagages et d'avions. Les aéroports se sont alors mis à investir massivement dans des technologies intelligentes telles que l'IdO (Internet des objets) pour surmonter ce défi, et améliorer leur efficacité et leur sécurité. D’autres technologies, telles que la reconnaissance faciale, l'enregistrement intelligent, le suivi des bagages et la connectivité s’installent dans chaque aéroport moderne, avec de nouvelles tendances émergentes qui offrent une meilleure expérience pour les passagers. Avec cet avenir prometteur qui arrive à grand pas et l’omniprésence des technologies dans notre quotidien, embrassez ce changement - essayez de trouver un moyen de l'exploiter... Soyez un pionnier et faites la différence.

#4 - Pensez à l'environnement. Le réchauffement climatique étant aujourd’hui une urgence et le secteur de l'aviation mettant en place des projets concernant la réduction de leur empreinte carbone, vous devriez certainement chercher comment réduire l’impact de ce gaz sur l'environnement, si vous ne l'avez pas déjà fait. Donc, si vous souhaitez commencer à diminuer votre consommation de carburant, nous sommes là pour vous aider.

Ce ne sont que quatre des résolutions que les assistances au sol des flottes aériennes devraient mettre en œuvre - nous pouvons vous aider à toutes les réaliser!

Baisse de la mortalité routière en France en mai 2018

En savoir plus

Catégories : Gestion de flotte, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

La gestion de flottes aéroportuaires : Transpoco à l'Inter Airport Europe 2019

redigé par Gerome Cattaneo le 10 septembre 2019 09:49:19 BST

 

La Gestion de flotte des Aéroports: Transpoco à l'Inter Airport Europe 2019

Qui a dit que les outils de gestion de flottes ne sont fait que pour la logistique, les transports publics ou les entreprises de livraison ?

Les outils en SaaS ou logiciels en tant que services de Transpoco peuvent offrir de véritables avantages pour les flottes d’équipements de soutien au sol dans les aéroports (G.S.E. : Ground Support Equipment). Transpoco vous présentera toutes les dernières innovations et mise à jours visant le secteur de l’aviation au salon Inter Airport Europe Show 2019 : de la réduction des coûts à l'évaluation des risques, de la maintenance à la gestion de la conformité des véhicules.

Le salon international accueillera sa 22ème édition cette année. Cet événement organisé pour les équipements, la technologie, le design et les services aéroportuaires, présentera la transformation digitale de l’aviation et ses opérations associées. Alors qui mieux que Transpoco pour montrer comment les aéroports interconnectés peuvent travailler avec efficacité et aisance ?

Constructeurs et fournisseurs d’équipements aéroportuaires présenteront leurs derniers produits et applications. Des technologies permettant de prédire le flux de passagers et d’analyser toutes les données de l'aéroport pour les opérateurs à travers des plateformes de services numériques et des logiciels permettant d’améliorer à la fois la sécurité et la gestion de la qualité.

null
 

Nous ne sommes plus qu'à 5 semaines de ce rendez vous à ne pas manquer : Transpoco vous présentera ses services au stand 2262 dans le Hall C6 du 08 au 11 Octobre 2019 . Venez nous poser vos questions si vous souhaitez des opérations aéroportuaires plus fluides !

 

En savoir plus

Catégories : Gestion de flotte, Flotte GSE, Gestion de flotte Aeroport

À propos de notre blog

Bienvenue sur notre blog !

Vous trouverez ici nos derniers articles et de nombreux conseils en matière de gestion de flotte : gestion de carburant, sécurité, entretien de vos véhicules et bien plus !

Abonnez-vous gratuitement pour recevoir nos derniers articles et n’hésitez pas à donner votre avis en commentaire !

Abonnez-vous pour recevoir nos derniers articles

Essai gratuit - gestion de flotte

Derniers articles

 

 

  Optimisation de votre flotte - telecharger